« Ségolène , François et la "Sapinière" | Accueil | Scoop : François Hollande est socialiste ! »

vendredi 12 janvier 2007

Commentaires

you2


@ Gillou

Merci beaucoup beaucoup pour votre soutien Gillou ! C'est super gentil et sympa !

Je sais que vous comprenez.

Quand on a vécu ces situations de chômage, on change, automatiquement, on voit les choses différemment, cela développe l'empathie et l'écoute des autres, et de toute façon, on en ressort plus humain.

Je ne dis pas, bien entendu, que ceux qui n'ont pas vécu ce que nous vivons, n'ont pas toutes ces qualités que j'énumère, mais il est certain que pour nous, la vision des choses sera désormais toujours différente.

2 ans de chômage c'est très long et pour celle de 4 ans, Gillou, je comprends combien cela a dû être difficile à vivre. Cela nous plonge effectivement dans une énorme détresse.

Vous êtes quelqu'un de bien, Gillou.

Merci !

A+

JBD

@You2 et Laurent

Merci beaucoup! Je veux bien être l'envoyé spécial de ce blog à ce Congrès!
Toutefois, étant totalement adepte du SarkoShow, je souhaite que Laurent Bazin soit également présent à ce grand événement car nul doyte qu'il saura nous relater les faits avec sa grande objectivité et sa liberté de ton habituelles!
J'en profite d'ailleurs pour le lui demander: M.Bazin serez vous présent dimanche à la Porte de Versailles?

Bonne journée à vous, Laurent, You2 et tous les Bazinistes!

Le JBD

Gillou

@ You2, vous savez, passer par ces moments difficiles, cela humanise, on regarde la vie d'un autre reghard. Cela peu aigrir aussi, et la il faut se méfier, car cela peut brouiller un peu une saine vision.
Vous comprendrez que d'arriver à un moment de sa vie ou on hésite le matin d'aller ouvrir sa boîte à lettres de peur d'une nouvelle tuile (facture), cela laisse des traces. Et aujourd'hui c'est bonne nouvelle, une lettre du ministère des finances, avec un nouvel échéancier en baisse.
Eh bien cette baisse, je vais la reinvestir dans la consommation pour apporter ma contribution à la relance.

Pierre M.F.

Plus que le score de Sarko, ce que j'attends de ce congrès, ce sont des propositions concrètes. J'y serai. Celui qui gueulera "Sarko, on veut des idées !", ce sera moi. Vous me reconnaitrez facilement ! :)

S'il y a une couverture wifi, je vous ferai peut-être un petit coucou en live ! :D

Faudra que je mette ici un petit article que j'ai écrit sur l'expérience canadienne de la réduction de la dette à l'occasion...

PS : il y a des gens bien sympathiques ici... vivent les B&B !!

leon

@ gillou,

ais-je dis que la gauche avait fait mieux?
non!
je préfère la gauche ,c'est sur! Mais je sais aussi reconnaitre ses erreurs!

et je suis désolé de me répéter, pour moi la dette et la déperdition des emplois industriels sont deux facteurs à traiter d'urgence!

you2


@ Pierre M. F :

Vous dites, je vous cite :

" il y a des gens bien sympathiques ici... vivent les B&B !"

Au nom de nous tous, je tenais à vous remercier.

Nous sommes très heureux également, de vous compter parmi les B&B !

A+

you2

@ Gillou:

Très très justes, vos propos !

Je suis content qu'aujourd'hui, pour vous, cela ne soit plus qu'un mauvais souvenir et de l'histoire ancienne, car j'imagine combien cette période que vous avez traversée a dû être dure.

Autrement oui, bonne nouvelle pour nous, en effet !

Je viens de recevoir mon échéancier pour les impôts (que je paie mensuellement) et ils ont baissé.

Non pas parce que je n'ai pas travaillé l'année précédente, mais parce que le gouvernement nous accorde une baisse.

J'ignore si cela concerne tout le monde, mais il est indiqué :

"Afin de vous faire bénéficier dès à présent de la baisse de l'impôt sur le revenu, je vous informe que le montant de l'ensemble de vos prévèvements mensuels est réduit de 8 % dans la limite de 300 Euros.

Très bonne nouvelle pour moi aussi, donc !

A+

Pascal L.

Merci à tous ceux qui témoignent ici de leur soutien envers les quelques demandeurs d'emploi qui écrivent dans ce blog.

Gilbert, je ne critique pas systématiquement les propositions de Ségo, je fais juste remarquer que les propositions de Ségo sont un peu comme un coq au sommet d'une église. Un coup de vent à gauche, un coup de vent à droite, un coup de vent au milieu... quelle que soit la direction du vent, le coq pointe toujours dans une direction, mais quand on pointe toujours dans toutes les directions, fatalement on ne peut vraiment pointer dans "aucune" direction.

C'est la première chose qui m'inquiète avec Ségo.

La deuxième chose qui m'inquiète, c'est que les annonces et les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent. Nous le savons trop bien.

La première priorité de Ségo a été les femmes battues. Ensuite çà a été le travail des femmes. Ensuite çà a été de pousser les jeunes à s'inscrire sur les listes électorales. Ensuite çà a été les fermetures sauvages d'entreprise. Ensuite çà a été la défense de valeurs écologiques. Ensuite çà a été la défense d'avocats chinois. Maintenant c'est la fiscalité. Et demain ce sera quoi ???

Aucune importance, car je le rappelle, si elle est élue Ségolène Royal n'assumera pas la responsabilité des réformes promises (ce sera le Gouvernement ou les assemblées) et elle ne sera de toutes façons pas la seule (loin de là) à pouvoir / devoir prendre des décisions.

Ben oui. Ségo fait aussi partie d'un clan. Et même si elle fait en sorte, ces derniers temps, de jouer les décisionnaires, tous les observateurs savent bien qu'au fond, rien n'émane jamais d'elle. Ce qui explique qu'à mon niveau, je ne peux que rester totalement hermétique à tout ce qu'elle dit.

D'ailleurs les propositions de Ségolène sont toujours aussi "incroyables", au sens propre du mot. Un autre blogger a dit plus haut que gauche et droite partageaient la même responsabilité dans la situation actuelle de la France et c'est vrai, mais c'est quand même la gauche qui a inventé la précarité à la française en faisant notamment exploser le nombre de contrats aidés (souvent très favorables pour des entreprises qui n'ont jamais renvoyé l'ascenseur depuis plus de 20 ans).

En tant que demandeur d'emploi, je ne crois "pas une seconde" qu'une détaxation des entreprises relancerait l'emploi, et à mon avis rien ne se fera dans ce pays sans une relance rapide de l'emploi.

Mais là encore les mentalités ont changé, et la France est plus que loin d'être prête à affronter la nécessité des changements.

Ils ne sont pas nombreux aujourd'hui, les chefs d'entreprise qui pensent encore qu'ils ont un rôle social à jouer.

Ils ne sont pas nombreux, les chefs d'entreprise qui voient leurs collaborateurs comme de vraies "ressources" humaines, et pas comme de vulgaires ampoules sur une guirlande de Noël que l'on peut éteindre en pressant simplement sur un bouton.

Ségo a émis des idées intéressantes, notamment celle de favoriser les entreprises qui recrutent et, par opposition, de "moins" ou de ne pas favoriser celles qui ne recrutent pas, mais même cette proposition est anecdotique au vu de la situation actuelle : si beaucoup de PME et de grandes entreprises "n'ont pas les moyens de recruter", c'est aussi parce que dans la plupart des entreprises, le patron préfère rouler dans une voiture à 100.000 Euros plutôt que dans une voiture à 20 ou 30.000 Euros...

Saviez-vous, par exemple, qu'il y a quelques années il existait (et il existe peut-être toujours ?) en plein Paris un parking rempli de voitures France Telecom, sur plusieurs niveaux, qui ne roulaient jamais (la plupart étant même totalement recouvertes de poussière) ?

Saviez-vous que toujours à France Telecom, les reponsables de services divers s'envoient des coursiers payés par la boîte pour échanger des places de concert contre une invit' dans tel dîner où sera présent tel futur responsable de telle opération dans laquelle on aimerait bien faire bosser ses potes ?

Saviez-vous que dans certaines branches de l'Administration, je connais des gens qui se félicitent de bosser, dans le pire des cas, vingt minutes par jour pour deux ou trois SMIC mensuels ?

Saviez-vous qu'à la DRH de Carrefour un certain individu chargé de trier les CV ignore ce qu'est un mètre linéaire ?

Saviez-vous qu'à Metro France, un commercial qui fait "normalement" son travail obtient, en toute logique, deux fois les résultats de ses collègues et de ses chefs et qu'il se fait... systématiquement virer ?

Saviez-vous que dans une boîte d'informatique de taille tout à fait moyenne qu'il n'est pas utile de citer ici, un responsable a été éjecté il y a quelques années parce qu'on s'est aperçu un jour qu'il dépensait, au minimum, 1 million d'Euros par an dans des opérations de recrutement et de communication totalement bidons ?

Saviez-vous que si beaucoup de Français ne peuvent pas trouver d'emploi dans ce pays, c'est souvent parce que les employeurs ne respectent pas le Code du travail et parce qu'ils veulent faire bosser comme "employés" des titulaires de Bac + 4 ou plus ? Ou parce que certains recherchent un intérimaire pour un jour de boulot par moi ? (le but de l'intérimaire étant de faire, moyennant un salaire de misère, le travail que les salariés n'ont pas fait au cours du mois écoulé...)

Je pourrais continuer cette liste toute la journée.

Ce qui compte ce ne sont ni les exemples ni les anecdotes (toutes réelles). C'est l'idée générale. Il existe dans ce pays des centaines de milliers de décisionnaires qui ont la possibilité d'agir en faveur de l'emploi mais qui ne le font pas, car la plupart d'entre eux sont déjà incapables de faire leur travail normalement.

En France on ignore totalement ce que sont le travail et la rentabilité. Et vous êtes sans doute une exception Gilbert. J'ai le regret de vous le dire.

J'ai travaillé pour un syndicat professionnel bien connu (disons le MEDEF ou la CGPME) et je peux vous assurer que dans toute ma vie, je n'ai jamais fréquenté de telles assemblées de mauvais, de fainéants et de mafieux.

De même, dans toute ma (courte) vie professionnelle, vous ne pouvez pas imaginer le nombre de Cadres que j'ai vus qui, en-dehors de la fainéantise et de l'incompétence qui les caractérisaient, pouvaient faire à peu près n'importe quoi sans être jamais soumis à aucun contrôle.

J'ai vu à de nombreuses reprises des gens qui dépensaient en notes de frais l'équivalent de leur salaire mensuel sans que cela ne choque personne... jusqu'au jour où ils se sont fait virer en négociant (en plus) leur départ !

Il y a dans ce pays un vrai problème de mentalités.

On crache (avec raison peut-être) sur les fonds de pension américains, mais on oublie un peu rapidement que si les fonds de pension américains existent, c'est parce que les américians sont plus bosseurs et beaucoup moins abrutis que nous : là-bas il existe encore une classe moyenne et même une classe moyenne supérieure, qui voit son pays envahi comme le nôtre, et chaque jour un peu plus, par des millions de produits fabriqués par des adolescents chinois, et qui ont compris depuis longtemps que ce devait être "leur gueule d'abord", ou qu'alors... ce serait la chute.

Sur ce plan-là, quelle différence y a-t-il entre un Américain et un Français ? C'est très simple : à travail égal, un américain peu qualifié est payé comme un chien, mais un américain à-peine plus qualifié est beaucoup mieux payé qu'un Français, car même si ce n'est pas toujours vraiment le cas (niveau de salaire rapporté au taux de change, etc.), au moins l'Etat ne rançonne pas les américains tous les mois, ni sur chaque dépense qu'ils effectuent. Ajoutez que la plupart des produit coûtent beaucoup moins cher en Amérique qu'en France (on l'a encore vu à l'occasion de la période des soldes, pendant laquelle de nombreux Français ont fait le voyage par avion jusqu'à New-York pour... faire des économies !), et vous comprendrez que le niveau de vie des américains (ou des allemands) soit globalement à des années-lumière du niveau de vie réel (après impôts) des Français.

Il y aurait beaucoup à dire sur les facteurs qui sont à l'origine de toutes ces différences... Nullité des syndicats français (eux-mêmes gangrenés par la corruption), nullité des politiques (incapables d'obtenir un résultat concret dans n'importe quel domaine, surtout économique), hypocrisie des Français qui crachent sur les corporatismes mais qui font quand même tous partie d'un "clan"...

Tout cela me fait dire qu'il faut vraiment être naïf pour croire qu'une détaxation des entreprises relancerait l'emploi en France.

En faisant simplement respecter le Code du travail par les sociétés d'intérim et leurs clients, on pourrait créer demain matin... au moins 300.000 emplois dans l'hexagone !!!

Alors moi, Gilbert, désolé, mais les déclarations de Royal... Outre le fait que ce ne sont que de vagues répétitions d'idées qui n'ont rien de nouveau, je les trouve toujours totalement inadaptées à la situation. Ne comptez pas sur moi pour (trop) adhérer : quand vous avez cassé la courroie de distribution d'une voiture, çà ne sert à rien de changer la roue avant-gauche.

Royal ne l'a toujours pas compris. Sarko dit qu'il aime mettre les mains dans le cambouis mais on ne le voit pas souvent avec un chiffon à la main. Quant à Bayrou et à ses "propositions" toutes plus saugrenues les unes que les autres... Non, rien à faire. Je ne vois rien d'intéressant dans aucun de ces candidats.

J'ai fait mon devoir, je suis allé m'inscrire sur les listes électorales, mais ne comptez pas sur moi pour soutenir l'un d'entre eux. Tous sont trop stupides, et surtout beaucoup trop ignorants de la réalité pour oser se permettre de seulement parler de "changement" dans ce pays.

Quant à Rachid Nekkaz, il faut que je me documente... Je l'ai vu une fois à la TV et il a l'air d'un "mec bien", comme on le dit çà et là sur le Net.

A voir...

;-)

you2

@ Pascal,

Comme je suis d'accord avec vous ! Comme vos remarques sont justes ! C'est exactement cela ! Parfaitement observé !

Je vous cite :

"rien ne se fera dans ce pays sans une relance rapide de l'emploi.Mais là encore les mentalités ont changé, et la France est plus que loin d'être prête à affronter la nécessité des changements.

Ils ne sont pas nombreux aujourd'hui, les chefs d'entreprise qui pensent encore qu'ils ont un rôle social à jouer.

Ils ne sont pas nombreux, les chefs d'entreprise qui voient leurs collaborateurs comme de vraies "ressources" humaines, et pas comme de vulgaires ampoules sur une guirlande de Noël que l'on peut éteindre en pressant simplement sur un bouton."

C'est tout à fait cela, en effet, et c'est là aussi, où réside le problème, et il s'agit là d'un véritable problème, très profond.

A+

you2

@ Pascal :

Comme c'est vrai tout ce que vous dites et je confirme vos propos à 100 % ! C'est exactement ce qui se passe dans la réalité. C'est tout à fait ça. Des interim d'une journée, des BAC + 4 qu'on emploie comme de simples employés, à des salaires tout à fait dérisoires, qu'on exploite, et je pèse mes mots.

Très juste remarque, également, que vous faites là et qui consiste à demander à un intérimaire de faire en une journée, ce que les employés n'ont pas fait sur un mois ! C'est ce qui se passe, en effet, aussi surprenant que cela puisse paraître.

Parfois, il convient de se demander si certains responsables dans les boîtes, ont toute leur raison, tant ce qui se passe est sidérant, incroyable !

Des exemples comme les vôtres, j'en ai des milliers d'autres et qui pourraient illustrer vos propos. C'est VRAI tout ce que vous dites là, et malheureusement, TELLEMENT VRAI !

Je vous cite de nouveau :

"Saviez-vous que si beaucoup de Français ne peuvent pas trouver d'emploi dans ce pays, c'est souvent parce que les employeurs ne respectent pas le Code du travail et parce qu'ils veulent faire bosser comme "employés" des titulaires de Bac + 4 ou plus ? Ou parce que certains recherchent un intérimaire pour un jour de boulot par moi ? (le but de l'intérimaire étant de faire, moyennant un salaire de misère, le travail que les salariés n'ont pas fait au cours du mois écoulé...)"

A+

you2

@ Pascal,

Vous dites :

"Il y a dans ce pays un vrai problème de mentalités."

C'est le fond du problème. C'est là tout le problème et pour ma part, je pense qu'elles changeront, mais nous serons peut-être déjà réduits en poussière, car cela ne se fera pas du jour au lendemain, malheureusement !

Mais il y a un mal français et des travers français, à mon avis. En tout cas, un véritable problème de mentalités, qui ne changent pas, n'évoluent pas et même parfois, semblent régresser.

Que de vérités sur l'ensemble de votre post ! C'est bien simple, je suis d'accord avec vous ligne après ligne !

Excellente analyse ! C'est vraiment ça !

Et votre phrase, que je cite ci-après est on ne peut plus exacte !

"En faisant simplement respecter le Code du travail par les sociétés d'intérim et leurs clients, on pourrait créer demain matin... au moins 300.000 emplois dans l'hexagone !!!"

"Respecter le Code du travail par les sociétés d'interim et leurs clients". Vous avez tout dit, dans cette phrase Pascal ! Comme c'est vrai !

A+

laurent bazin

@ JBD : Je n'y serai pas, mais j'envoie mes taupes. N'oubliez pas le lait chaud au miel, pour la voix c'est magique...

@ Pascal L : vos anecdotes sont saisissantes. Comme toujours. Je le note, sait-on jamais...

you2

@ Laurent :

Et tout ce qui dit Pascal L. est très vrai, en effet. Nous le vivons tous au quotidien.

A+

Pascal L.

You2, Laurent,

Merci pour vos commentaires, je me disais que j'y étais peut-être allé un peu fort mais malheureusement... tout, absolument tout est véridique.

:(

Pascal L.

Je profite du soutien de You2 (et aussi du fait que nous baignons dans le sujet) pour émettre une petite idée.

Ce serait tellement facile de plomber le débat et de river son clou à n'importe quel candidat... C'est une tâche qui est indigne de nous !

Mais je vous le dis quand même, Laurent, pour vos petites notes : si vous voulez piéger un homme politique de n'importe quel bord et de n'importe quel niveau (y compris notre bon Ministre de l'Emploi) sur la question de l'emploi, demandez-lui ce qu'il pense de ces dizaines de milliers d'entreprises françaises dont les dirigeants roulent en Aston Martin (enfin parfois), mais qui mettraient la clé sous la porte dès DEMAIN MATIN si on faisait respecter le Code du travail en France, en particulier la petite section qui porte sur "la raison pour laquelle" on s'adjoint les services d'un collaborateur intérimaire (doit être précisée dans le contrat). Parlez-lui aussi des missions reconduites jusqu'à plus de dix fois (très courant et totalement illégal) et des dérogations scandaleuses dont bénéficie l'administration de La Poste parmi d'autres. Il y a des choses à creuser sur ce petit sujet. Un petit sujet qui, étonnamment, ne dira sans doute strictement rien aux candidats qui entendent relancer l'emploi en France.

you2

@ Pascal L.

Je vous soutiens à 100 % car tout ce que vous dites est la vérité. Je sais que vous n'exagérez rien et je n'exagère rien, non plus, quand je parle de ce que nous vivons au chômage, aussi surprenant que cela puisse paraître pour quelqu'un qui ne connaît pas cette situation.

Je sais que Laurent nous comprend et j'apprécie beaucoup. Il m'est arrivé de parler plusieurs fois de chômage sur ce blog, et Laurent en tient compte, nous soutien, et c'est vraiment bien.

Votre dernier post est encore, ô combien exact, Pascal.

Et il est vrai que vu le nombre de chômeurs, si nous voulions PLOMBER les élections, ce serait pour nous très facile... Il suffit juste que nous nous mobilisions et le reste suivra.

Je m'étonne d'ailleurs que personne n'y est pensé.

Cette phrase, parmi tous vos autres commentaires, tous très justes, est également très vraie. Je vous cite :

"Parlez-lui aussi des missions reconduites jusqu'à plus de dix fois (très courant et totalement illégal)"

De même que les CDD, qui, j'ai vérifié avec ma conseillère ANPE, étaient autrefois prévus pour une surcharge de travail, et qui aujourd'hui sont utilisés d'une toute autre manière. J'ai même vu des CDD de 2 semaines, de 1 mois... Du grand n'importe quoi !

L'exploitation de l'homme par l'homme... Y'aurait pas quelqu'un qui aurait déjà dit cela ? Pourtant ce n'est pas dans ma nature de parler de la sorte, mais en matière d'emploi, on voit des choses absolument incroyables !

Comme vous le précisez, les candidats parlent d'emploi, mais connaissent ils vraiment la question ?

A+

you2

@ Laurent :

Merci encore pour votre bonne écoute, votre empathie et pour votre soutien.

Cela nous fait du bien.

Déjà le fait de nous lire et que vous sachiez ce que nous vivons au quotidien est important pour nous.

Merci à vous Laurent.
A+

Dan

You2 écrivait:

"Quant à Bayrou et à ses "propositions" toutes plus saugrenues les unes que les autres... Non, rien à faire. Je ne vois rien d'intéressant dans aucun de ces candidats."

Et bien, je suis tombée par hasard sur cette interview:

http://blpwebzine.blogs.com/politicshow/2006/10/politicshow_fut.html

qui devait durer 1 h et qui en a duré 3 tant les sujets abordés ont été traités en profondeur. Tous les candidats auront cette opportunité sur ce site bien fait...

A écouter bien installé, avec un bon verre...

Après, on en reparle ?

Dan

et puis, il y a aussi le site très bien fait et réactif: www.bayrou.fr

A bientôt, espérant que vous aurez davantage d'informations sur ce sujet que les média qui nous font le show Sarko-Ségo ne nous donnent...

you2

@ Dan :

Vous écrivez , je vous cite :

"You2 écrivait:

"Quant à Bayrou et à ses "propositions" toutes plus saugrenues les unes que les autres... Non, rien à faire. Je ne vois rien d'intéressant dans aucun de ces candidats.""

Vous avez dû vous tromper de ligne, car je suis électeur UDF depuis toujours et tous ceux qui vont sur ce blog régulièrement, savent que je vote François BAYROU.

Vous m'attribuez donc la phrase d'un autre blogueur, je crois...

Bien à vous.

you2

@ Dan :

Vous écrivez , je vous cite :

"You2 écrivait:

"Quant à Bayrou et à ses "propositions" toutes plus saugrenues les unes que les autres... Non, rien à faire. Je ne vois rien d'intéressant dans aucun de ces candidats.""

Vous avez dû vous tromper de ligne, car je suis électeur UDF depuis toujours et tous ceux qui vont sur ce blog régulièrement, savent que je vote François BAYROU.

Vous m'attribuez donc la phrase d'un autre blogueur, je crois...

Bien à vous.

Dan

Sorry, il s'agissait de "Pascal L."

Pascal L.

Bonjour Dan,
C'est promis, je regarderai cette interview de François Bayroiu et je vous ferai part
de mes commentaires.
;-)

you2

@ Dan

Pas grave, ne vous en faites pas !
A+

@ Pascal

Si vous pouvez, allez aussi sur le site de François Bayrou. L'adresse est bayrou.fr. Il est pas mal du tout.

A+

you2

@ JBD :

Je viens de regarder le congrès UMP, retransmis sur iTélé.

Vous féliciterez pour moi les organisateurs, ainsi que l'UMP, pour cet énénement que j'ai trouvé vraiment très réussi, à tous points de vue !

Contrairement à Roland Cayrol, qui vient de débriefer, sur iTélé, ce congrès et le discours de Nicolas Sarkozy, je n'ai pas trouvé quant à moi, qu'il s'agissait là de propagande, ni de spectacle. Tels sont les termes qu'a employés Roland Cayrol.

J'en parle d'autant plus librement, et avec objectivité, que je suis depuis toujours un électeur UDF, et non pas un militant UMP.

Toutefois, comme je l'ai souvent dit sur ce blog, en cas de deuxième tour sans François Bayrou, et avec, soit Le Pen / Sarkozy, soit Royal / Sarkozy, le candidat pour lequel je voterai, dans ce cas, sera Nicolas Sarkozy.

En tout cas, félicitations à Nicolas Sarkozy pour son discours, que j'ai compris destiné délibéremment à un large public, et c'est là une très bonne chose.

Félicitations à Nicolas Sarkozy.

(Désolé Léon de vous décevoir, car je sais que je risque de beaucoup vous décevoir. J'espère que vous ne serez pas fâché, car j'aime beaucoup échanger avec vous et je vous trouve très sympa)

A+

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sondage

  • Pour qui voteriez-vous
    si la Présidentielle se déroulait demain ?
    François BAYROU
    Olivier BESANCENOT
    Marie-Georges BUFFET
    Jacques CHIRAC
    Philippe DE VILLIERS
    Nicolas DUPONT AIGNAN
    Nicolas HULOT
    Jean-Marie LE PEN
    Ségolène ROYAL
    Nicolas SARKOZY
    Dominique VOYNET
    Autre candidat...



    Résultats des votes »

A propos

  • Parce que l'actualité ne s'arrête jamais, je vous propose de partager ici mes commentaires, de réagir aux infos glanées "off" et surtout de débattre ensemble, sans tabou.

    Langue de bois interdite, coups de gueules bienvenus...

L'auteur

  • A 40 ans, je co-anime depuis deux ans la matinale d'i>TELE aux cotés de Nathalie Iannetta.

    Avant de rejoindre le groupe CANAL+, je présentais le 18/20 d'Europe 1 et "Question d'actu" sur LCI. Ancien correspondant de TF1 à Washington et à Jerusalem, j'ai commencé ma carrière par le reportage.