« Denis Robert, au poteau. | Accueil | Une pensée pour Denis Seznec »

jeudi 14 décembre 2006

Commentaires

côme

Il ne s'agit pas de vie privée et de vie professionnelle. Uniquement de "soupçon". C'est un petit mouvement de mode dont les français sont friands car ça leur donnent l'impression d'être américains.

Il n'y a rien à dire à propos de tout ça sinon une chose : les journalistes sont dans l'auto-censure sous couvert d'éthique. Qu'ils ou elles n'interviewent pas leur conjoint je veux bien mais pour le reste c'est du n'importe quoi. Ces journalistes donnent raison aux personnes qui crient au grand complot.


you2


Et comme d'habitude, laurent bazin, ce ne sont pas les simples citoyens qui ont mis cette affaire sur la place publique, mais la presse, non ? Relayée par les radios et TV. Me trompe-je ?

Donc, la question, c'est à vous, médias et journalistes de vous la poser... nous on y est pour rien, ou alors je ne comprends plus rien....

syl

Le plus sidérant c'est de constater que nous tous, on s'en fiche, mais que le monde des journalistes semble être un vrai panier de crabes... Et vas y que je te dénonce, et vas y que je te jette dans la fosse aux lions, et vas y que je te pousse....

Heureusement que le monde de l'entreprise est plus sain et plus respectueux de chacun.

Les médias ressemblent de plus en plus à un vrai monde de vautours...

Occupez vous, journalistes, des vrais préoccupations des français, plutôt que des chiens écrasés et de la vie privée de vos confrères....

domio

Ou s'arrête la vie professionelle ou commence la vie privée ?

Eh bien justement, pour qu'il n'y ait pas de confusion, il ne devrait pas y avoir d'amourettes entre journalistes et hommes politiques. Il se trouve en + qu'un nombre extravagant de relations se nouent dans ce milieu. IL est vrai que certains politiques y trouvent un terrain de chasse tout trouvé.

Je trouve cela logiquement très malsain. Non seulement pour des questions de déontologie mais en + par l'effet d'affichage vis à vis du peuple. Car que voit-on? Que les people sont entre eux, s'aiment entre eux , s'auto-promeuvent etc...Une nouvelle caste en somme. Et les "fils de" ou "filles de" trouvent facilement leur place dans cet société du spectacle. Qu'ils aient du talent? Why not. Mais auraient-ils le poste qu'ils ont s'ils venaient de Vesoul ou de Limoges? S'ils n'avaient un père ou un oncle?

Alors tout cela est un spectacle navrant. Tout serait plus simple et moins criticable s'il n'y avait perpétuellement mélange des genres. Le respect de la "vie privée" est ici un paravent pour cacher les dérives d'un système largement répandu.

Phil


Pour information Mr Bazin, dans certains domaines d'activité,il est demandé à ce que le conjoint n'appartienne pas à la concurrence... et ceci est précisé dans le contrat...

eh oui, cela existe.... moins cool que dans les médias, comme vous voyez, mais nous,on n'en fait pas tout un fromage et on se plit à ce que nous dit la direction....

You2

Domio a dit

"Que les people sont entre eux, s'aiment entre eux , s'auto-promeuvent etc...Une nouvelle caste en somme. Et les "fils de" ou "filles de" trouvent facilement leur place dans cet société du spectacle. Qu'ils aient du talent? Why not. Mais auraient-ils le poste qu'ils ont s'ils venaient de Vesoul ou de Limoges? S'ils n'avaient un père ou un oncle?"

D'accord avec vous à 100 %

côme

En même temps Domio on va pas non plus légiférer sur les gens dont on a le droit de tomber amoureux et les autres...

Il faudrait que je trouve un chiffre sur les couples en fonction de leur CSP mais bon je trouve ça complétement normal d'un point de vu sociologique... enfin a priori.

Gilbert Sorbier

Cher Laurent Bazin,
Très intéressante problématique. Votre avis sur le sujet on le devine entre les lignes d’une prose toujours aussi modérée. Romantique incorrigible, je regrette que la jolie Marie nous quitte. Je suis plutôt adversaire de la « bien-pansence» et de l’hypocrisie et les aventures sentimentales ou sexuelles des hommes politiques et des journalistes ne me concernent pas. Comme vous le dîtes très justement « Comment Marie Drucker pourrait-elle favoriser Mr Baroin sans que cela se voit. Je crois qu’au contraire elle se serait auto-régulée pour parler le moins possible de son Jules. Drôle de monde des élites qui s’autocensurent à propos de faits bénins et qui ne disent rien quand la liberté de la presse est en danger de mort ! Décidemment j’ai de + en+ de mal à comprendre la bullocratie

luli


Je vous trouve incroyable, vous les médias....

Dans votre milieu, vous savez parfaitement qui est avec qui et soit, vous SAVEZ vous taire pendant des années (Mazarine, sa mère...), soit vous balancez du jour au lendemain et jetez en pâture quelqu'un, même vos confrères...

J'ai du mal à comprendre cette attitude.

you2


Gilbert, je vous rejoins. Moi aussi, j'ai de plus enplus de mal à comprendre...

Gillou

Alors si je comprends bien avant d'aimer quelqu'un il va falloir lui demander son CV, sera t'il anonyme ?
Franchement on s'en fou, il y a quand même des choses plus importantes que ces bruits de poubelles et de bigotes. On doit respecter la vie privée des personnes si ils désirent la garder privée. Et pour les autres qu'ils ne viennent pas se plaindre.

côme

Mouais... il ne s'est rien passé au maquillage aujourd'hui??

Gilbert Sorbier

Je concède à YOU2 qu'il est un peu pénible de voir que les fils, filles et nièces "DE" semblent être la norme de notre système de plus en plus féodal. J'ai "eu" travaillé pour Jean Luc Lagardère, un homme hors du commun (QI hors norme, fume pas, bois pas, entretient son corps d'une manière spartiate), le pauvre Arnaud, ne serait certainement pas là sans papa et que dire de Serge Dassault !
Mais c'est là un autre débat et la pauvre Marie étant là, elle n'a pas à demander trois mois sans solde parceque elle est amoureuse.

video meliora

C'est une attitude honorable de sa part.
C'est professionnel.
Bravo

D'autant plus que Baroin n'est pas vraiment en première ligne pour les présidentielles.

Et que la plupart des lecteurs de ce tabloïd ignore qui c'est.

Cette histoire ressemble à une chanson de brassens à laquelle on vient de rajouter un couplet.

domio

Mon cher Gilbert,
Les Dassault et Lagardère sont des héritiers...Il y a donc une petite différence avec des gens qui travaillent dans le showbiz et qui se cooptent entre eux sur des postes qui , parfois, sont dans le service public.

Jean Meyran

Bizarre, quand la gauche était aux commandes les journalistes avaient quelque faible (voire plus si affinités) avec la gauche (le pouvoir, donc).
Exemple : Mesdames Sinclair et Ockrent

Aujourd'hui, la droite est aux manettes et les Don Juan (Sarko, Borloo, Barouin, même Douste, c'est dire) ont changé de camp...

Curieux cette attirance pour les gens au pouvoir, non ?

Bonjour chez vous

Jean Meyran

you2

De nouveau d'accord avec vous Domio.

Côme, c'est vrai que tomber amoureux est lié au hasard et cela ne se commande pas. Mais vous remarquerez (et il n'y a qu'en France qu'on voit cela) que bizarrement, les avocats, se marient, avec des avocates, les journalistes, avec des journaliste (e)s, des juges, avec des juge (e) s, etc. Tous ces corps de métier,où le paraître a son importance, il est plus...chic... d'agir de la sorte... et puis vu le nombrilisme qui existe dans chacune de ces professions, compliqué pour eux d'apprécier d'autres personnes...

Et là, Côme, l'amour, l'amour... c'est quelquefois très secondaire... l'imporant est de sauver les apparences... d'où le très grand nombre de divorces dans toutes ces fonctions précitées.... Les sentiments permettent aux couples de durer, malgré tout, plutôt que les convenances...

Quant au monde des médias,c'est un monde "apart"... Croyez vous, Côme, que les journalistes, excepté les politiques, fréquentent beaucoup d'autres corps de métier... A mon avis, non. Il suffit d'ailleurs de constater la connaissance médiocre qu'ils ont du monde de l'entreprise, par exemple...

Mais taper sur les confrères, cela, ils savent le faire quand cela les arrange, comme ce qu'ils font en ce moment envers Marie Drucker, et ce n'est pas là correct, leur manière d'agir à tous...

côme

Hin hinnnnnnn, il se passe des trucs!!! Les femmes elles veulent un mec qui a du pouvoir....

Non mais sérieux...

M. Bazin : auto-censurez vous : supprimez cette chronique... (Au fait je l'ai trouvé curieuse votre interview pour Marianne sur le net, à propos du off.)

côme

You2 : trouver son conjoint dans une CSP égale ou proche de la sienne est absolument universelle et non pas un mal français. La plupart des couples se rencontrent dans le cadre de leur vie professionnelle. Et les hommes ont tendance à choisir une conjointe dans une CSP inférieure à la sienne. Je n'ai plus les chiffres en tête c'est dommage...

Regardez autour de vous : vous, les couples que vous connaissez et demandez vous si leur CSP est très différente.

Non mais c'est curieux de fantasmer comme ça sur un jornlaiste parfait, un politicien parfait, un patron parfait, un couple parfait, des relations amicales parfaites...

Je suis sûr qu'il doit y avoir un psychologue qui bosse là-dessus quelque part.

Là j'avoue que je ne comprends carrément pas le "procès"!!!

video meliora

on vit avec qui l'on veut !
on aime qui l'on aime !
simplement, si l'on est un personnage public et qu'il peut y avoir suspicion de connivence, on l'accepte.
et l'on choisit seul comment l'accepter.
la suspicion est légitime en démocratie. elle existe juridiquement lors le constitution de jury.
cela ne veut pas dire soupçon.

Que la langue française est riche !

you2

Côme, j'ignore l'âge que vous avez, je suis certainement beaucoup plus vieux et c'est une constation.

Si vous avez l'occasion de changer souvent de domaines d'activité, vous le constaterez. Mon explication est valable. Ce n'est pas un hasard si un avocat se marie avec une avocate. Dans les compagnies d'avocats, il n'y a pas que des avocats, mais tout autre type de fonctions, mais l'avocat ira vers l'avocate et non pas vers la responsable informatique ou la directrice communication. C'est ainsi....

Mais je n'ai pas à essayer de vous convaincre. A vous de juger par vous-même.

leon

désolé mais pourquoi se retirer du jt, parce que tout le monde est au courant? sinon pas vu pas pris!

côme

Je n'ai pas dit le contraire You2, je dis simplement que ce n'est pas une spécificité française et que c'est un réflèxe d'absolument humain. Je ne le juge pas je fais juste un constat. Vous pouvez aussi vérifier la même chose dans les hôpitaux, la musique, le cinéma, l'agriculture.... et même l'Eglise catholique (oups pardon:D).

côme

D'accord avec Video Meloria... à ceci près que je ne pense pas que la personne, dans le cadre du journalisme, puisse choisir seule, elle doit en informer son rédac chef.

côme

Ah Léon..."Pas vu pas pris"... Il est tellement marrant (sic) ce documentaire je l'ai regardé à nouveau il y a peu... comme ça juste pour voir Villeneuve tout rouge, Carolis tout stupide etc...

Big up à Pierre Carles :)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sondage

  • Pour qui voteriez-vous
    si la Présidentielle se déroulait demain ?
    François BAYROU
    Olivier BESANCENOT
    Marie-Georges BUFFET
    Jacques CHIRAC
    Philippe DE VILLIERS
    Nicolas DUPONT AIGNAN
    Nicolas HULOT
    Jean-Marie LE PEN
    Ségolène ROYAL
    Nicolas SARKOZY
    Dominique VOYNET
    Autre candidat...



    Résultats des votes »

A propos

  • Parce que l'actualité ne s'arrête jamais, je vous propose de partager ici mes commentaires, de réagir aux infos glanées "off" et surtout de débattre ensemble, sans tabou.

    Langue de bois interdite, coups de gueules bienvenus...

L'auteur

  • A 40 ans, je co-anime depuis deux ans la matinale d'i>TELE aux cotés de Nathalie Iannetta.

    Avant de rejoindre le groupe CANAL+, je présentais le 18/20 d'Europe 1 et "Question d'actu" sur LCI. Ancien correspondant de TF1 à Washington et à Jerusalem, j'ai commencé ma carrière par le reportage.