« GDF/Suez : Adieu, l'usine à gaz ? | Accueil | UMP : Sarkozy seul en lice ? »

jeudi 21 décembre 2006

Commentaires

Pascal L.

Vous parlez des jeunes journalistes dans des termes peu élogieux et d'une certaine façon je suis d'accord avec les défauts que vous soulignez, mais il faut aussi préciser que beaucoup d'entre eux ont "grandi" en tant qu'homme (ou femme) dans un monde totalement différent du nôtre, où les politiques ne véhiculent plus de message, où ils ne portent plus d'aspirations et où, surtout, ils ne traitent aucun problème.

On parle parfois de De Gaulle ou de Mendès-France, mais on oublie que pour les journalistes des générations plus jeunes, ces personnages n'existent que dans des bouquins. Et le problème des bouquins, c'est qu'il faut les ouvrir !

Dans le monde actuel où des torrents d'infos nous tombent dessus (TV, radio, presse écrite, Internet, dont les blogs, bruits de couloirs et ragots, suppositions personnelles d'après les déclarations d'untel ou l'absence d'une telle à tel événement, etc.), la tâche d'un jeune journaliste est déjà très ardue s'il veut seulement comprendre quelque chose à ce qui est "apparent". Quant à tout ce qui est "décodable"... Pas facile !

Les jeunes journalistes sont-ils coupables de la baisse de qualité générale dans le traitement de l'info ? De la transformation des émissions politiques en Closer télévisuel (Moati) ? Probablement. Mais c'est aussi à leurs patrons, aux directeurs de rédaction et aux chefs de service(s) de donner le ton. Encore faudrait-il que ceux-là se "re"mettent au boulot... car si on fait le compte, on réalise rapîdement que beaucoup d'entre eux baignent déjà jusqu'au cou dans le monde politique, et serrent presque tous les jours des mains droites et pas des mains gauches ou l'inverse.

Que peut-on raisonnablement attendre de la jeune génération des journalistes dans ce contexte, si ce n'est qu'ils véhiculent sans même s'en apercevoir les non-messages totalement creux des politiques ?

you2


Pascal, vous dites :

"On parle parfois de De Gaulle ou de Mendès-France, mais on oublie que pour les journalistes des générations plus jeunes, ces personnages n'existent que dans des bouquins. Et le problème des bouquins, c'est qu'il faut les ouvrir !"

Et vous ajoutez:

"Mais c'est aussi à leurs patrons, aux directeurs de rédaction et aux chefs de service(s) de donner le ton. Encore faudrait-il que ceux-là se "re"mettent au boulot..."

D'accord à 100 % avec vous, Pascal !

Entièrement, entièrement d'accord sur ces deux constatations !

séb

Bazinous, Bazinettes, bonjour!

Pascal L. votre commentaire de retour m'a fait grand rire!
Et sur les jeunes journalistes, je suis comme qui dirait parfaitement d'accord!

A la place de royaliste, je propose royalien, je sais c'est moche mais c'est assez proche de régalien...finalement assez proche du programme fiscal du p'tit joufflu. Et puis c'est vrai you2, ségolèniste c'est comme son programme c'est pas facile à dire.

Hého je rigole, j'ai mis des talonnettes pour dire çà! C'est presque Noël!

Pascal L.

Bonjour Séb, "royalien" c'est vrai que c'est moche, mais pas plus que les tenues vestimentaires de Ségo. Ségolèniste par contre, ce n'est pas trop d'actualité vu que même le petit joufflu ne roule pas pour Ségolène... Comment appelle-t-on une personne qui est la seule à penser ce qu'elle pense ? Là j'ai un trou. :)

you2

Bonjour Séb,

Content de vous retrouver !

A+

you2


Seb, vous dites,

"Pascal L. votre commentaire de retour m'a fait grand rire!
Et sur les jeunes journalistes, je suis comme qui dirait parfaitement d'accord!"

Egalement entièrement d'accord avec vous, Séb !

you2

Pascal,

"Comment appelle-t-on une personne qui est la seule à penser ce qu'elle pense ? Là j'ai un trou. :)" dites vous.

En effet, il faudrait que nous nous y penchions. "Esseulisme", peut-être...

you2


Séb,

Vous dites:

"Et puis c'est vrai you2, ségolèniste c'est comme son programme c'est pas facile à dire"

Je partage votre avis.

C'est tout là le problème de Ségolène Royal, effectivement...

ferrand

il y'a 3 problêmes qui faut régler en urgence, le pouvoir d'achat de tous les fançais,un toit pour tout le monde,les prisons en france.
Le gouvernement de droite se plaint des 35heures,il à eu tous les pouvoirs pendants 7ans pourquoi, il les à pas abroger par une loi au lieu de pleurer sans cesse

ferrand

A l'adresse de Mr Sarkozy, Mm Royale

You2

Sur ce point, Mr Ferrand, je suis d'accord avec vous. Pourquoi n'ont-ils pas abrogé les 35 heures, en effet ? Nous croyons tous qu'ils allaient le faire mais au final, rien n'a été fait.

Aline

ils sont vraiment trop cons ces socialistes pour pouvoir sainement et décemment voter pour eux...ce serait une insute à mon pays !
une insulte pour les enfants !
le programme socio est creu ,vide de sens ,va à contre-sens de la logique ,du désir des français ,royal garde le silence comme pour confirmer ce vide d'arguments ...c'en est pathétique et complètement lofoque !c'est honteux d'avoir cette femme comme candidate pour la présidence.....même en cherchant bien ,en essayant de trouver un point positif pour notre pays je ne vois rien qui puisse ne serait-ce que sure un sujet me retrouver ....mais faudrait-il que mme.royal offre un vrai débat ,une vrai réciproque entre candidats ,un face à face avec ses homologues ...rien ,le vide !! une lâche est née sous le signe du ps !!! a bas le ps !non au ps en france !!

Aline

parce que des offres d'aides avaient été mis en place....difficilement retirables pour les patrons des pme ! alors on laisse les 35 hrs mais on donne le choix aux français de bosser plus après 35 heures de boulots en leur retirant les frais de charges pour les patrons et les employés...et surement qu'il y aura un plafond concernant le nombres d'heures supp! ce qui est logique sinon il pourrait y avoir de l'abus ! en même temps laisser les 35 heures pour ceux a qui ça convient permet de ne pas tomber dans l'exces inverse qui donnerait moins de boulot et donc donnerait de la précarité en plus...

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sondage

  • Pour qui voteriez-vous
    si la Présidentielle se déroulait demain ?
    François BAYROU
    Olivier BESANCENOT
    Marie-Georges BUFFET
    Jacques CHIRAC
    Philippe DE VILLIERS
    Nicolas DUPONT AIGNAN
    Nicolas HULOT
    Jean-Marie LE PEN
    Ségolène ROYAL
    Nicolas SARKOZY
    Dominique VOYNET
    Autre candidat...



    Résultats des votes »

A propos

  • Parce que l'actualité ne s'arrête jamais, je vous propose de partager ici mes commentaires, de réagir aux infos glanées "off" et surtout de débattre ensemble, sans tabou.

    Langue de bois interdite, coups de gueules bienvenus...

L'auteur

  • A 40 ans, je co-anime depuis deux ans la matinale d'i>TELE aux cotés de Nathalie Iannetta.

    Avant de rejoindre le groupe CANAL+, je présentais le 18/20 d'Europe 1 et "Question d'actu" sur LCI. Ancien correspondant de TF1 à Washington et à Jerusalem, j'ai commencé ma carrière par le reportage.