« L'abbé Pierre est un malin | Accueil | Pas contents, les royalistes... »

mardi 19 décembre 2006

Commentaires

you2

Alors dites moi, Léon, dans votre besace, n'auriez vous pas quelque chose qui correspondrait mieux à mon humour ?

you2

Je vois que tout le monde est déjà couché... Tans pis, alors...

J'ai regardé " A sa place vous feriez quoi" et j'insite. Ce serait bien que cette émission ait au moins 5 minutes de plus. Quelqu'un pourrait-il voir avec Mme Lecasble s'il est possible de rallonger un peu ? Merci.

A demain.
PS : Gilbert, vos terrines de foies gras sont-elles réussies ?

Toréador

De toute façon, M. Sorbier snobe comme vous You2 mes excellents forums où pourtant il peut y avoir jusqu'à 3 posts par jour !

you2

Courage et persévérance, Torreador, vous finirez bien par avoir jusqu'à... 4 posts / Jour.

Autrement, on ne vous snobe pas. Je suis déjà allé y faire un tour, Mr Sorbier aussi, c'est sûr. Mais je dois bien avouer que je me sens bien sur celui-ci. Désolé. Continuez à venir nous voir, c'est sympa.

you2

Bonjour Mr Sorbier,

Avez-vous des nouvelles de Pascal et de Côme ? Au ski ? Vacances en famille pour Noël ?
A+

côme

Non You2, je suis là, j'attends une nouvelle chronique de M. Bazin ;)

you2


Ah très bien Côme !
Bonjour.

Cela ne devrait pas tarder.

A iMatin, Laurent Bazin et Nathalie Ianetta ont reçu un invité qui est venu parler "vins de Bordeaux". Espérons qu'ils n'aient pas fait une dégustation juste après l'émission, autrement, je crains que nous ne puissions avoir une nouvelle chronique dès aujourd'hui...

biga


Article intéressant.

A Jérusalem, Julien Dray s'emporte, par Haaretz (Israël, 06/12)

"C'était un moment très embarrassant. La scène : un salon de l'hôtel du Roi David à Jérusalem. Les acteurs : le porte-parole de Ségolène Royal Julien Dray et un représentant du CRIF, Conseil représentatif des institutions juives de France. "Je n'ai rien à vous dire!", déclare Julien Dray avec véhémence au représentant juif stupéfait.

"Vous avez vendu votre âme à l'autre bord ; nous n'avons rien à voir avec vous. Retournez chez votre ami Nicolas Sarkozy, c'est votre propriétaire".

Le représentant CRIF a essayé avec toute sa force de convaincre Dray que son organisation prennait une position absolument objective en ce qui concerne la course à la présidentielle. Mais Dray a persévéré dans ces attaques. "Vous allez payer chèrement pour votre rassemblement unilatéral", a-t-il crié en sortant. "Ségolène sera présidente et vous devrez prier pour qu'elle vous reçoive"."


you2


Et vous Mr Sorbier, êtes vous là ?
A+

Gilbert Sorbier

Emeryc Sauty de Chalon !
Franchement Laurent Bazin, il traduit assez mal la surprenante extase que l'on peut avoir en dégustant un (d')Yquem. Je me souviens encore des "yeux s'écarquillants" chez mes invités dans une "dégustation à l'aveugle" d'un Yquem 82, pourtant année moyenne dans les sauternes.
Quand à Ausone, j'en ai une expérience limitée à 2 millésimes, qui ont été très décevantes, mais il se dit que la qualité est revenue depuis quelques années.
Toréador je vais vous rendre visite !
You2 bonjour,
Les terrines de foie gras vont vieillir 2 à 2 jours avant d'être vendues !

you2


Bonjour Gilbert !
Ravi de voir que vos terrines sont réussies !
Bonne visite chez Torreador et à très vite chez-nous !
A+

Gilbert Sorbier

Bonjour à tous les Bazinoux/Bazinettes en deuil de Pascal dévallant (peut-être) les pistes de poudreuses en hors piste.
Pour répondre à BIGAs luna, je ne trouve pas Julien Dray très sympatique, mais les organisations communautaro/racistes comme le CRIF, c'est pire !

côme

(Sacré Julien Dray... c'est un peu tout ce que je déteste en politique condensé en un seul homme... Un vrai worst of celui là...)

you2

@ Côme,

Je partage complètement votre avis concernant Julien Dray ! The worst, même, ce Julien Dray !

@ Gilbert,
Espérons que Pascal ne fasse pas du hors piste, car c'est assez dangereux, et qu'il nous revienne en bonne forme. Nous l'attendons. Pascal, si tu nous entends ?

Gilbert Sorbier

Laurent Bazin,
Le propre de l'homme est de refuser toute idée n'étant pas partagée par la majorité.
Même les évidences les plus fulgurantes sont écartées, Copernic en sait quelque chose.
Aujourd'hui les hommes politiques entendent relancer une économie plombée.... sans enlever le plomb !
Laurent Bazin, 70% des "entrepreneurs" de droite comme de gauche sont d'accord pour dire que RIEN n'est possible sans que le grain de sable qui bloque la machine soit retiré.
La presse va t'elle se taire ad vitam eternam ?

Gilbert Sorbier

You2, Côme, Un beau sujet pour Laurent Bazin:
Les problèmes de la France ne sont ni de gauche ni de droite, ils sont techniques !

you2

Gilbert,

Que de vérités !

Entièrement d'accord avec l'ensemble de votre propos, ligne par ligne !

côme

il faut estimer que tous visent le même but (pour la France) pour dire ça M. Sorbier.

Gilbert Sorbier

Côme,
Voulez vous dire:
Le pouvoir pour le pouvoir et..... après moi le déluge ?

you2

Côme et Gilbert,

Je crois que nous n'avons plus beaucoup d'hommes d'Etat, mais presque uniquement, des hommes de pouvoir, et par là même, ils ont tendance à plus penser à leurs intérêts personnels, qu'à l'intérêt du pays, et donc, à l'intérêt de nous tous, citoyens.

J'ose espèrer, toutefois, qu'il reste des hommes politiques qui sont différents. Par la force de choses, je me dis que leur état d'esprit devra changer ou le risque est grand que la France ne court à sa perte.

Je fais peut-être erreur, mais je pense qu'il ne peut en être autrement.
Cela donne donc un léger espoir.

Gilbert Sorbier

Laurent Bazin,
Votre sujet était sur EDF/GDF, nous nous sommes tous exprimés sur le sujet.
Personnellement et malgré les (bonnes) raisons de DUONG, je crois que compte tenu du fait qu'EDF/GDF partagent encore les mêmes batiments et personnels, il faudrait raison garder et EDF/GDF re-marier.
Si le mariage est interdit pour l'Europe:
qu'ils restent concubins !

Bon alors, le prochain sujet ? Please.......
pleaeaeaease !

you2


Cher Laurent,

Je rejoins Gilbert.

Vous avez certainement beaucoup de trucs à finir, à la veille de ces fêtes, et je le comprends, mais ce serait sympa de nous écrire une autre chronique d'ici demain ou avant Noël en tout cas.

Ce sera un peu notre cadeau à tous, et vous serez, en quelque sorte, un peu, notre Père-Noël....

Gillou

Une petite info pour Duong :

A l'origine, un simple amendement, le dernier adopté en séance au Sénat sur le collectif 2006, signé par le groupe socialiste. Voté tôt mercredi matin, il prévoyait que "les indemnités perçues" par les parlementaires seraient "revalorisées, au 1er janvier de chaque année, conformément à l'évolution prévisionnelle de l'indice des prix à la consommation hors tabac". Selon l'exposé des motifs, cette mesure visait à "mieux garantir l'équilibre financier de leur régime de retraite".

L'amendement aurait pu passer inaperçu mais il a créé une belle empoignade mercredi soir à l'Assemblée nationale. Car il instituait pour les parlementaires une mesure plus favorable que le système actuel, qui les lie à l'évolution du traitement des fonctionnaires. Leur permettant ainsi d'obtenir une revalorisation plus importante de leurs indemnités. Une mesure réclamée par les fonctionnaires en vain depuis longtemps...

Jean-Louis Debré "choqué"

L'amendement provenant du groupe socialiste, les députés de droite n'ont pas manqué de pousser les hauts cris. Il a notamment provoqué la colère de Jean-Louis Debré, qui s'est dit "choqué". "Comment oser indexer la rémunération des seuls parlementaires sur l'évolution des prix, alors que cela constitue une revendication majeure des salariés, en particulier des fonctionnaires ?", s'est indigné dans un communiqué le président de l'Assemblée nationale.

Le chef de file des députés PS, Jean-Marc Ayrault, a eu beau clamer son opposition à cette disposition, Bernard Accoyer, président du groupe UMP, a eu beau jeu de dénoncer "le double langage des socialistes, auteurs et défenseurs" de la disposition et qui "s'en indignent à l'Assemblée nationale".

Exit finalement l'indexation sur l'inflation des indemnités des parlementaires : à peine voté par le Sénat, l'amendement a été supprimé mercredi soir en commission mixte paritaire (CMP, 7 députés, 7 sénateurs). Les députés devront donc se contenter d'une revalorisation proportionnée à celle du traitement des fonctionnaires. A noter que depuis le 1er novembre 2006, le montant mensuel de leur indemnité est de 6228 euros brut. Pas de quoi crier misère...

En définitif la gauche c'est : faites ce que je dis, mais ne faites pas ce que je fais !!!

Gilbert Sorbier

Ah! les accros de la politique politicienne, contaminés à vie..........

you2


C'est important que Gillou en parle, Gilbert, car c'est en sachant parfois certaines choses, qu'on peut les améliorer. Si on les ignore, rien ne peut jamais changer.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sondage

  • Pour qui voteriez-vous
    si la Présidentielle se déroulait demain ?
    François BAYROU
    Olivier BESANCENOT
    Marie-Georges BUFFET
    Jacques CHIRAC
    Philippe DE VILLIERS
    Nicolas DUPONT AIGNAN
    Nicolas HULOT
    Jean-Marie LE PEN
    Ségolène ROYAL
    Nicolas SARKOZY
    Dominique VOYNET
    Autre candidat...



    Résultats des votes »

A propos

  • Parce que l'actualité ne s'arrête jamais, je vous propose de partager ici mes commentaires, de réagir aux infos glanées "off" et surtout de débattre ensemble, sans tabou.

    Langue de bois interdite, coups de gueules bienvenus...

L'auteur

  • A 40 ans, je co-anime depuis deux ans la matinale d'i>TELE aux cotés de Nathalie Iannetta.

    Avant de rejoindre le groupe CANAL+, je présentais le 18/20 d'Europe 1 et "Question d'actu" sur LCI. Ancien correspondant de TF1 à Washington et à Jerusalem, j'ai commencé ma carrière par le reportage.