« GDF/Suez : Adieu, l'usine à gaz ? | Accueil | UMP : Sarkozy seul en lice ? »

jeudi 21 décembre 2006

Commentaires

côme

C'est amusant cette capacité à savoir ce qui intéressent ou non les français sans parvenir jamais à répondre à leurs inquiétudes une fois aux affaires.

Ca doit gronder en coulisse en tout cas. Toutes ces "petites" discordences entre Royal d'une part Hollande d'autre part le staff de campagne du PS d'autre autre part et les militants d'autre autre autre part... pourraient être le fil rouge de cette campagne.


you2

Merci pour votre nouvelle chronique.

you2


Merci beaucoup pour votre nouvelle chronique, Cher Laurent !

J'en prends connaissance, puis reviens vers vous avec un commentaire.

Là, pour l'instant, pas trop le temps, car je suis en train de regarder le forum de l'UMP sur itélé !
A+

potagepekinois

Les journalistes ne sont aimés de personne. C'est bon signe non?

laurent bazin

Si vous le dites...

Gilbert Sorbier

Cher Laurent Bazin merci de ce nouveau sujet que ceux de vos blogueurs ayant résisté aux sirènes des pistes enneigées se feront un plaisir de disséquer.
Pour revenir au sujet proprement dit, je ne suis pas surpris un brin, par ce qui vient de se passer. Cela corrobore même ce dont je me doutais.
Le parti est maintenant écartelé entre quatre familles, la tendance de la direction traditionnelle bobo-caviardiste, la tendance moderniste du NPS, la tendance Chevènementiste et les Ségonélistes pur et durs.
Hollande, Rebsammen, Lang et tous les battus du débats voudraient que Ségolène colle au programme du PS concocté avec Fabius.
Montebourg, Peillon, Sapin voudrait que Ségolène tienne compte des électeurs majoritaires du NON.
Chevènement voudrait à juste titre qu’elle lâche un programme qui condamnerait la France à cinq années supplémentaires de déclin.
Enfin Ségolène qui est séduite par l’exemple Suédois, mais dont la direction du PS ne veut pas entendre parler.
Ségolène ROYAL en parlant vrai et à contre -courrant du PS-caviar avait en début de campagne soulevé beaucoup d’espoirs. Dès ce moment on savait que la clef du succès allait dépendre de son indépendance à l’égard des éléphants. Hollande n’a jamais travaillé de sa vie et ne comprend pas que la France se meure de la plus forte pénalisation du travail au monde. Il fait aujourd’hui le pressing pour que Ségolène revienne vers la théorie 1981 modifiée 2002 des vieux éléphants et pour qu'elle les accompagne au cimetière.

Gilbert Sorbier

Laurent Bazin,
Potage Pékinois vous fait seulement des chinoiseries !

Gilbert Sorbier

Côme,
Votre nom est en grisé, mais ce n'est pas grave j'ai conservé votre Email.
Ce que vous écrivez est vrai mais réservé !

potagepekinois

Non, je trouve que c'est bon signe.

nicolas

C'est incroyable ce que la politique peut etre malsaine.. Et dire que certains placent leur avenir dans ces gens la. Qui ne cessent de s assassiner entre eux( tant l'odeur de la victoire est forte).
Sans compter l'enorme compassion dont ils font preuve...

Avec l'argent des autres!

N'ont ils jamais honte?

Gillou

Comme les français ont beaucoup de questions à poser aux politiques, il faut bien qu'il y ait un relais. Bien sur comme dans toutes les corporations il y a des bons et moins bons journalistes, mais cela dépend aussi de nos jugements. Il est bien évidant que, quand un journaliste sert la soupe à celui qu'il interview (parce que il est encarté ou fait passer ses convoctions personnelles avant l'éthique de son métier) cela devient insuportable à écouter. Et j'ai beaucoup apprécié l'interview de Montebourg par vous chers Laurent et Nathalie, mais dès qu'il se sentait acculé il bottait en touche en tapant sur quelqu'un d'autre. J'ai vu les trois "Riposte" Le Pen, Sarkosy et Royal et je suis encore interloqué du comportement de M. Moati.
Les journalistes ne sont aimés de personne. C'est bon signe non? dites vous "potagepekinois", je ne crois pas, j'écoute régulièrement "Politiquement show" (excusez moi Laurent),et je prends toujours du plaisir à ces joutes orales.
Quand aux "Pas contents les Royalistes...", cela ne m'étonne guère quand on sent que Segolene veut mener sa campagne comme elle l'entend et se démarquer de l'appareil du PS et que ce dernier s'accroche à son programme.
Mais se qui m'étonne le plus c'est le silence de MM. DSK/Fabius ? On entend un peu leur lieutenant mais eux calme plat. Avez vous des nouvelles cher Laurent ?, à moins qu'ils ne soient déjà au cimetière des "éléphants".
Peut être que Segolène est la madame Kleenex, elle prend, s'en sert, et jette !!!


Gilbert Sorbier

J'écoute MAM entrain de dire que les électeurs ne croient plus les politique parce qu'ils ne tiennent pas leurs promesse !
NON........ c'est vrai ?

Mais comment croire les promesses de cadeaux quand les candidats sont infoutus-capables de nous dire COMMENT il vont trouver le premier euros pour assumer les dites promesses ?

Et là, je pense que les journalistes ont leur part de responsabilité, comme Apathie et Beytout qui ne parlent que de politique politicienne au lieu de poser les vraies questions.

Potage Pékinois, on aime les journalistes qui ont de la déontologie !

you2


Potagepékinois,

Je fais une petite pause dans mon visionnage du forum de l'UMP.

Vous n'êtes pas sérieux, quand vous dites "Les journalistes ne sont aimés de personne. C'est bon signe non?" ?

Car à mon avis, non , ce n'est pas bon signe, dans une démocratie. C'est une pointe d'humour de votre part ? Rassurez moi.

Gilbert Sorbier

Nicolas,
Je suis assez d'accord avec vous, mais justement, si les politiciens savaient que les journalistes allaient leur demander COMMENT à chaque promesse électoraliste, ils oseraient de moins en moins se lancer dans un baratin qu'on oserait pas ailleurs.
Il arrêteraient vite d'accuser systématiquement le camps adverse s'ils étaient à chaque fois remis à leur place.

côme

Je suis assez d'ccord avec potagepekinois. Ca me fait penser au texte de Samuel Etienne dans les Inrocks (je l'ai acheté juste pour son feuillet... halalala c'était bien les Inrocks quand c'était un mensuel). Il dit recevoir autant de mails de gens qui le trouvent trop à droite ou trop à gauche...

Bon bha c'est un peu pareil je trouve. Il n'y a pas de raison que les journalistes (ou même les politiciens) soient différents des autres gens, il y en a des biens et des moins biens... Pour autant je trouve quand même qu'ils devraient être plus attachés au fait d'obtenir de vraies réponses à leurs questions.

Sinon concernant le PS bha voilà quoi... je continue de croire que Royal ne fait pas l'unanimité parmi les dirigeants PS qui ne voient en elle qu'un moyen d'arriver au pouvoir. C'est pour cela qu'on risque fort de voir d'autres divergences apparaître lors de la campagne.

you2

Cher Laurent, vous dites

"Mais la leçon est claire : visiblement les royalistes se passeraient volontiers désormais des journalistes trop critiques, pour passer en direct avec les citoyens."

Je pense que vous avez vu juste !

Pour ma part, je crois également que les royalistes vont éviter, tant que faire se peut (et à moins que je ne me trompe), les débats, les émissions, les conférences de presse, les interviews, etc. , plus généralement, les contacts avec la presse et les médias, pour la bonne et simple raison, que même entre eux, c'est un grand flou artistique.

Ségolène Royal fait une déclaration. François Hollande, automatiquement, passe derrière pour valider, ou plus souvent, rectifier...

Les autres royalistes, surpris parfois par les déclarations de la dite candidate, passent leur temps à essayer d'expliquer sur les antennes, ce qu'elle a bien pu vouloir dire....

Il faudra bientôt un livret, comme à l'Opéra, pour comprendre les propos de Ségolène Royal.

A mon avis, ceci explique donc cela. Mais je peux faire erreur. C'est mon ressenti, en tout cas.

Autrement, de nouveau, Félicitations à Nathalie Ianetta et à vous-même pour votre excellente interview cette semaine à iMatin, d'Arnaud Montebourg.

Il aurait pu au moins rester pour le chocolat, ce qui aurait été sympa, mais son arrogance et sa prétention, sa très haute estime de lui-même, son manque d'humilité, l'en ont sûrement empêché...

you2


On est d'accord Côme, quand vous dites :

"Bon bha c'est un peu pareil je trouve. Il n'y a pas de raison que les journalistes (ou même les politiciens) soient différents des autres gens, il y en a des biens et des moins biens... Pour autant je trouve quand même qu'ils devraient être plus attachés au fait d'obtenir de vraies réponses à leurs questions."

Gilbert Sorbier

You2,
Vous ne préférez pas les sashimis, sushi et sukiyakis aux potages aus nids d'hirondelles ?
Pour revenir au sujet de Laurent Bazin,
je trouve ces aléas de campagne assez savoureux. Drey confirme sa "délicatesse" légendaire et Ayrault son "vide" habituel.
J'adore faire une étude psychologique de chaque candidat..... s'ils se voyaient eux même de l'extérieur, quelques uns se dépècheraient de changer leur attitude !
Mais cela est vrai pour nous tous, une fois je me suis vu parler à la télé en Argentine: j'étais attéré !

you2


Oui, Côme, parfois difficile de voir de quel bord est un journaliste. J'en veux pour preuve JM Apathie, que d'aucuns croyaient de gauche, dans ses interviews, alors qu'il est de droite.

Comme quoi !

you2

Potagepékinois,

Voudriez vous dire que certains journalistes ne sont plus crédibles, car se seraient un peu trop, peoplelisés ?

Tel est le sens de votre propos ?

Merci de nous apporter un éclaircissement.

nicolas

tout a fait d accord avec vous Gilbert!
Mais il faut reconnaitre que nos politiques sont malins, malgre tout...
Et puis l education national fait suffissement de mal avant aussi
Et puis y a encore le CSA, les TV publiques alors forcement l information est filtree ou diluee...(heureusement internet commence a palier le probleme)
Mais ce dont je suis sur: plus d impots = gros problemes, peut etre Mme Royal est elle reellement de gauche et donc non socialiste. Nous prepare t elle de vraies baisses d impots...

on peut rever

Gilbert Sorbier

Côme,
Si Samual Etienne dit qu'il à des reproches des deux côtés, cela montre bien notre incapacité d'objectivité et j'espère que ça ne vous surprend pas !
Quelqu'un de neutre est toujours traité de guachiste par les fachos et de fasciste par les gauchos.
C'est une constante.
Je suis obligé de vous laisser.
A+

Gilbert Sorbier

Nicolas,
Avant d'aller bosser, je vous réponds que le problème n'est pas pas les hausses ou baisses d'impôts.
En effet puisque la France (et les français) vivent au dessus de leurs moyens depuis longtemps, il ne devrait pas y avoir de baisse d'impôts.
La vraie question c'est COMMENT et à QUI les impôts; et à coup sûr pas sur les salaires si on veut redresser notre économie. A ciao, bonsoir.

potagepekinois

Mon propos est de dire que si les hommes politiques et les citoyens X
ne sont pas contents des journalistes c'est qu'ils ne sont pas aussi partis pris ou laxistes que ça.

nicolas

Tout a fait pertinent ta remarque. Car apres le volet, baisse des impots pour la croissance, l emploi, il y a le volet, fin des privileges, privatisations, et grosses dereglementations.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sondage

  • Pour qui voteriez-vous
    si la Présidentielle se déroulait demain ?
    François BAYROU
    Olivier BESANCENOT
    Marie-Georges BUFFET
    Jacques CHIRAC
    Philippe DE VILLIERS
    Nicolas DUPONT AIGNAN
    Nicolas HULOT
    Jean-Marie LE PEN
    Ségolène ROYAL
    Nicolas SARKOZY
    Dominique VOYNET
    Autre candidat...



    Résultats des votes »

A propos

  • Parce que l'actualité ne s'arrête jamais, je vous propose de partager ici mes commentaires, de réagir aux infos glanées "off" et surtout de débattre ensemble, sans tabou.

    Langue de bois interdite, coups de gueules bienvenus...

L'auteur

  • A 40 ans, je co-anime depuis deux ans la matinale d'i>TELE aux cotés de Nathalie Iannetta.

    Avant de rejoindre le groupe CANAL+, je présentais le 18/20 d'Europe 1 et "Question d'actu" sur LCI. Ancien correspondant de TF1 à Washington et à Jerusalem, j'ai commencé ma carrière par le reportage.