« A propos du "Sarko dans l'assiette"... | Accueil | Petit traité du "off". »

vendredi 08 décembre 2006

Commentaires

Thomas

En même temps, il n'est pas vraiment retiré, votre texte. Il est toujours en ligne. (cf lien)

côme

Moi j'apprécie vraiment Itélé cependant je ne trouve pas cette chaine impertinente.

Elle est décalée, en marge de ce qui se faisait dans le monde de l'info et encore aujourd'hui je ne vois pas une autre chaine info comme celle-ci.

Clairement Samuel Etienne propose une vraie alternative dans la façon de mener un débat et d'autres aussi ont une approche différente de l'information.
mais bon "impertinence"...

Définition du mot :

1- Caractère de ce qui n'est pas pertinent, de ce qui va à l'encontre de la raison.

non!

2- Caractère déplacé, inconvenant, irrespectueux (d'un fait, d'une action, d'une parole).

non!

3- Attitude, comportement (d'une personne) qui choque par son manque de respect, sa familiarité, son audace.

C'est peut être de l'audace qu'il y a dans Itélé.

côme

il est fort ce thomas...!!

domi

Ce qui est curieux avec vous, Monsieur Bazin, c'est que c'est vous qui initiez quelque chose, vous qui écrivez un texte, vous qui ensuite, nous dites, que la direction vous a demandé de l'enlever, vous qui avez ouvert un blog (personne ne vous y a obligé) et paradoxalement, vous qui, ensuite vous en prenez à JM Morandini, mais aussi, aux internautes, à deux reprises maintenant.

Alors, en gros, il faut savoir ce que vous voulez, Monsieur Bazin. Soyez en accord avec vous-même, mais ne vous en prenez pas à la terre entière, ni à Monsieur Birenbaum, qui gentiment, vous propose un hébergement , parce que votre direction vous a fait une remarque, et assumez.

Votre direction a joué son rôle, comme votre blog est sur son site et de ce fait, elle est en droit de le faire. Ce qui a dû gêner votre direction, tout autant que nous, c'est le fait que vous fassiez apparaître des propos off.

En conclusion, je dirai qu'un blog implique de la souplesse, d'une part, et d'autre part, d'être prêt à accepter les critiques, et en particulier, la discussion. Si à chaque fois les internautes doivent se faire taper dessus par vous, alors que la plupart ne sont pas du tout virulents, mais au contraire ont des analyses intelligentes, allons ailleurs, où l'ouverture d'esprit est plus grande.
Cordialement.

Gilbert Sorbier

Cher Laurent Bazin,
Oui, c’est vrai il n’y a pas de quoi casser trois pattes à un canard dans ce « retrait ». Il n’y a d’ailleurs rien dans votre texte du déjeuner chez Sarko qui le justifie vraiment qu’on vous « suggère » de la retirer. A moins que la description de l’attitude à la foi insistante et faite sur le ton de la plaisanterie de Nicolas dans son désir d’influencer les médias ait été jugée dérangeante, comme si Bernard Zekri ignorait que même CANAL + et aussi MARIANNE, JFK, Domenach et bien d’autres nous ont déjà décrit les relation complexes entre les pouvoirs depuis bien longtemps. En fait votre texte, très intéressant pour nous, n’a pris de l’importance ailleurs QUE parce qu’on vous a demandé de le retirer. Un peu « cucu » quand même Mr Zekri (si c’est bien lui l’auteur de la suggestion). En tous cas je rend hommage une foi de plus à votre honnêteté intellectuelle et consolez vous : Le retrait du texte à fait de votre blog une célébrité !

domi

Côme, une fois de plus, je partage votre analyse.

nico

En le lisant avec attention, pas très cool pour Laurent Bazin, votre commentaire, Monsieur Sorbier, je cite "(...)votre texte n'a pris d'importance QUE (...) ". Le "QUE" est intéressant... Le reste est flagorneur néanmoins, à moins que ce ne soit simplement de l'humour...
A noter que l'auteur de la décision est Mme Lecable et non pas Mr Zerki.

phi

bonjour à toutes et tous !

effectivement ce blog est devenu célébrissime ^^
j'ai lu le texte incriminé (merci thomas), effectivement rien de méchant.

comme dit par ailleurs par des commentateurs habitués de ce blog, la gêne d'i-télé est plus dans la forme (maladresse professionnelle vis à vis de l'employeur) que dans le fond (m'sieur sarkozy il mange du fromage blanc au dessert).

un non-évènement qui pourrait tourner en tornade médiatique pour peu qu'on s'en donne un peu la peine ;)

Gillou

Cher Laurent, il serait très interessant aussi que Samuel Etienne ait un blog, son emission NPPM susciterait de nombreux commentaires.
Merci pour le votre et vos chroniques

nico

Ce qui est à noter, Phi, c'est que les médias aujourd'hui, ont tendance à s'autocensurer sans qu'aucune directive ne leur soit clairement donnée par aucun homme politique.

Plus généralement, ils ont la fâcheuse tendance à s'autocensurer, y compris dans l'utilisation des mots. Ils utilisent toutes les métaphores qu'ils ont en magasin, pour éviter d'avoir un quelconque problème. Peur souvent injustifiée. Leur langage est feutré et le pire, c'est que la plupart d'entre eux ont tellement peu de recul, qu'ils ne s'en aperçoivent même plus. Quelques journalistes continuent à exercer leur métier comme il se doit, mais sont tellement peu nombreux.

Quant à Laurent Bazin, vous avez raison, off, c'est off, les fondamentaux du journalisme. Non ?

Sébastien

En effet, le mot censure apparait un peu trop vite, je pense que cette histoire est celle du "où s'arrête et où commence le off".

Là il se trouve que l'organisateur de la rencontre est votre employeur, difficile de lui dire qu'il n'y a pas lieu de préserver le caractère privé de cet évènement... Un peu comme pour un salarié lambda comme je suis, qui a une clause de confidentialité sur le travail et les produits de l'entreprise!

Quant à Mr Morandi, j'aimais bcp son émission, mais à trop jouer les "scoops", cela fait souvent pssshit et c'en est devenu agaçant.

Toréador

Bon, Laurent, vous réciterez trois pater et deux avé, et vous serez pardonné !

nico

Gillou, bonjour, vous pouvez intervenir en direct pendant l'émission de S. Etienne, NPPM. Voici l'adresse mail,

nppm.itv@canalplus.fr

Nico

JJC

vous savez très bien sébastien qu'en entreprise, si on nous dit que c'est confidentiel, nous avons tout intérêt à respecter la directive donnée autrement c'est faute grave et c'est la porte. Normal, car c'est une faute professionnelle. Ne pas respecter le "off" l'est tout autant. Sans licencier le journaliste en question, la direction est dans sa légitimité si elle lui fait une remarque.

Toréador

Je trouve toute cette polémique stérile...

côme

"Off c'est off"... je ne suis pas d'accord avec vous Nico. La relation qui éxiste entre journalistes et politiques est bien trop particulière pour que ce soit si simple me semble-t-il.

exemple concret : tous les livres qui sortent chaque année, rédigés par des journalistes concernant les relations "off" qu'ils pouvaient entretenir.

Il est rare de voir un politique s'offusquer. C'est aussi un moyen pour eux de se montrer sous un autre jour.

Croire qu'une fois le micro off l'homo politicus est également off c'est se leurrer. La politique est un métier (qu'on le veuille ou non) à plein temps, 24h/24, il n'y a pas de off.

Alors que le politique ne s'arrête jamais le journaliste devrait être comme son micro ou la caméra? Une machine que l'on allume ou éteint en fonction de la volonté d'on ne sait qui?

M.Bazin lui-même, explique qu'il va au ministère pour pour "pêcher des informations"... Ca veut tout dire non?? Il n'y va pas pour manger à l'oeil... Il y va pour obtenir de l'info. Le problème c'est de trouver un cadre pour en faire quelque chose de ces infos................

JJC

Pour Sebastien;
Il fait son job Morandini et aux personnalités des médias de refuser d' aller à son émission, si le concept leur déplait . cela finira d'alimenter son blog en tout premier lieu. ils n'ont pas trop l'air d'être contre cependant car si je relis le message, laurent bazin veut même que Morandini le contacte pour fêter l'anniversaire de son emission... donc, vous voyez... une grande famille les médias...

nico

d'accord avec vous côme et pour votre explication, et sur votre dernier paragraphe en particulier.

toréador, ce n'est pas une polémique mais une discussion et il me semble qu'il n'y a aucune obligation de participation, si je ne m'abuse. Vous avez le droit d'avoir un autre avis et d'aller dans le sens de L; Bazin. Pas de pb.

you2

le journalisme en france est donc différent des autres pays, je veux parler de la déontologie.
Côme, vous n'avez pas tort, mais il reste une part de confendialité comme cela se passe dans toutes les entreprises et donc, de off, en matière de journalisme, même s'il est vrai que lapolitique est un travail 24h/24h. ne croyez vous pas?

Gilbert Sorbier

Mon cher Nico,
Merci pour le tuyau, je ne suis pas étonné que la "bourde" vienne de Mme Lecable elle est toujours un peu "tendue".
Quand a mes propos sur Laurent B., non ce n'était pas de l'humour je rend seulement à César ce qui appartient à César.
Bon, bien sûr Nico, ça aurait été plus marrant si Laurent avait pû ligoter Lecable sur sa chaise et laisser son texte en place.

Gilbert Sorbier

You2, Nous somme classés 18ème pour la corruption! La déontologie étant l'honnêteté intellectuelle d'un métier. On devrait être aussi 18ème en déontologie, enfin en gros........

Sébastien

En fait, la question c'est pourquoi les médias organisent des déjeuners privés avec les politiques ? Quel était le but de cette rencontre ? Mieux se connaître en vue des présidentiels ? Y aurait-il le off du off qui est finalement le "vrai" off ?

Désolé j'ai pas eu l'honneur de lire le fameux post de Laurent Bazin...

JJC: sur l'entreprise, je pense qu'on disait exactement la même chose. Sur Morandini, c'était un avis, une opinion, pas une critique de son émission. Je ne l'écoute que rarement maintenant car on y monte, selon moi, trop facilement en épingle certains sujets.

côme

Pas certain You2...

Prenons par exemple l'enquête journalistique, le fameux journaliste d'investigation (elle est bien bonne celle là d'ailleurs... c'est quoi un journaliste qui n'investigue pas (un présentateur de JT sur une chaine hertzienne... je rigole.... :)).

De mémoire il me semble que ce journaliste n'a pas le droit (déontologiquement) de ne pas s'annoncer comme tel, de dissimuler sa fonction pour obtenir des informations. Pourtant regardez comme les médias ont évolué!! Caméras cachées en tête, pour avoir de la bonne info. Alors ce qui serait normal dans une enquête sur je ne sais quoi ne le serait pas pour d'autres personnes? C'est possible... Je ne sais pas. Je veux dire par là que lorsque journalistes et politiques sont réunis je ne crois une seule seconde que ni l'un ni l'autre oublie qui est qui. M.Bazin le dit il va chercher de l'info. Franchement je trouve que cet argument veut tout dire... Pour lui il n'est pas en off il travaille...

Quand les journalistes accompagnent les politiques en voyage comment cela se passe-t-il? Le politique dit : "attention les coco, c'est off!", "ok rebranchez tout ce n'est plus off?"... Heu... ça veut dire quoi? pendant 5 mn il a cessé de faire de la politique et les journalistes du journalisme? Ca me parait gros... Si le journaliste entend quelque chose qui lui semble important il fait quoi?? Il y a accord tacite : "quand je dis off on jure de ne pas le répéter"??

Il y a tellement d'exemples de off qui sortent bizarrement... comme des coups politiques ou journalistique...

Je n'ai pas de réponses... Je me demande si tout ça n'est pas juste de l'ordre du non-dits, de la nécessité qu'on les journalistes et les politiques de vivre l'un pour/avec/de l'autre.

Enfin la politique et le journalisme ne sont pas des métiers comme les autres. Ils portent des responsabilités qui dépassent de loin la quasi totalité des autres métiers. Aussi ne peuvent-ils pas être traiter de la même façon que les autres. D'ailleurs ils ne le sont pas.


Toréador

@ Nico : Vous faites du raffinement.
polémique, adjectif : Relatif à un désaccord, à une dispute agressive.
Le petit Robert donne : "Qui suppose une attitude critique; qui vise à une discussion vive ou agressive."
Voir : controverse, débat, discussion.

Exemples :
"il faut savoir ce que vous voulez, Monsieur Bazin. Soyez en accord avec vous-même, mais ne vous en prenez pas à la terre entière, ni à Monsieur Birenbaum, qui gentiment, vous propose un hébergement , parce que votre direction vous a fait une remarque, et assumez. "

you2

Quelqu'un pourrait-il envoyer le texte de laurent bazin à sébastien afin qu'il en prenne connaissance. Merci. Thomas nous a indiqué qu'il était en ligne.
Il s'agit d'un déjeuner organisé place beauveau, par nicolas sarkozy et qui réunissait l'ensemble des journalistes de la rédaction iTV qui étaient invités. Laurent bazin a écrit un texte suite à cela, il dépeignait de manière fort sympa, agréable, nicolas sarkozy, qui doit certainement etre ainsi dans la vie.

un texte interessant, bien ecrit, anodin toutefois, qu'il a dû retirer la demande de sa direction.
c'est tout ce que je sais. Peut-être d'autres pourront répondre mieux.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sondage

  • Pour qui voteriez-vous
    si la Présidentielle se déroulait demain ?
    François BAYROU
    Olivier BESANCENOT
    Marie-Georges BUFFET
    Jacques CHIRAC
    Philippe DE VILLIERS
    Nicolas DUPONT AIGNAN
    Nicolas HULOT
    Jean-Marie LE PEN
    Ségolène ROYAL
    Nicolas SARKOZY
    Dominique VOYNET
    Autre candidat...



    Résultats des votes »

A propos

  • Parce que l'actualité ne s'arrête jamais, je vous propose de partager ici mes commentaires, de réagir aux infos glanées "off" et surtout de débattre ensemble, sans tabou.

    Langue de bois interdite, coups de gueules bienvenus...

L'auteur

  • A 40 ans, je co-anime depuis deux ans la matinale d'i>TELE aux cotés de Nathalie Iannetta.

    Avant de rejoindre le groupe CANAL+, je présentais le 18/20 d'Europe 1 et "Question d'actu" sur LCI. Ancien correspondant de TF1 à Washington et à Jerusalem, j'ai commencé ma carrière par le reportage.