« Mignonne, allons voir... | Accueil | A bas le foot ? »

dimanche 26 novembre 2006

Commentaires

Pabrantes

Je ne crois pas que les « affaires » aient eu un impact sur le vote des militants. Je pense plutôt que les militants PS ont autant de souhaits que ceux de l’UMP de parier sur de nouvelles têtes.

Marie Ségolène profite du fait qu’elle est une femme. Je ne suis pas convaincu par son discourt et je me demande si elle a des idées à elle. Ma femme votera probablement Ségolène, parce qu’elle aimerait voir une femme au pouvoir. Je ne suis pas d’accord avec elle. Etre une femme ne suffit pas.
Mais puisque les femme sont devenues indépendantes du point de vu du vote. SOIT !

J’attends de voir comment elle va manœuvrer entre le programme du PS qui a été fait en catimini, ses propres positions plus ou moins officielles et celles des autres cadres du PS qui l’attendent au tournant. Puis viendra le temps des compromis et puis là … MAIS non qu’est ce que raconte, elle ne peu pas être élue !

Maintenant que ce point est évoqué, j’aimerai revenir sur les « Affaires ».
NON, M Fabius, nous (Le bas peuple) n’avons pas oublié votre probable implication dans l’affaire du sang contaminé. Même si certains petits ont payés et que d’autres s’en sont mieux sortis. Ni l’affaire du nuage de Tchernobyl qui n’est jamais passé au dessus de la France. Ni les diverses valises et emplois fictifs.

La question du financement des hommes politiques, des partis et des syndicats est une vraie question. Que personne ne met en avant. ET pourtant, elle est cruciale car elle déterminera la frontière entre le légal et illégal.

Personne n’imagine que les politiciens peuvent vivre du temps qui passe. Nous sommes dans l’obligation de dicter de nouvelles règles de bonne conduite pour que la situation soit claire pour tous. Ces règles doivent aussi porter sur la responsabilité juridique des hauts fonctionnaires (Y compris des juges) qui aujourd’hui sont largement exonérés pour leurs fautes professionnelles.

Pascal L.

Les affaires ont-elles pu influencer le vote des militans socialistes ? A mon avis sans doute, mais sans doute aussi d'une façon très limitée. Rien ne me paraît plus volatile ni plus sélectif que la mémoire d'un militant. D'ailleurs... peut-on vraiment être un "militant" politique (de n'importe quel bord) en 2006 quand on a une once de sens moral ? Cela reste à voir, dans un pays où les deux principaux candidats à la Présidentielle en sont réduits à faire des shows à l'américaine, le plus souvent vides de contenu, pour se montrer et faire parler d'eux. Deux choses dont, précisément, les militants raffolent !!! Inquiétant tout ça. Tous pourris ? Peut-être pas. Tous acteurs ? Sans aucun doute. Mais au bout du chemin il n'y aura qu'un seul Oscar à décerner.

Solidairenssome

Laurent Bazin, Faut pas vous vexer, nous on est que des pauv. mecs frustrés à force d'entendre des "pourris" venir se pavaner à la téloche pour raconter des mensonges plus gros qu'eux mêmes. C'est à vous de choisir les journalistes et les politiciens qui ont autre choses à dire que le politiquement correct uniformisé et relou. Wauquiez à droite, Védrine à gauche, Rocard et Barre pour les ancêtres, n'ont pas la langue de bois. Emmanuel TODD votre invité la semaine dernière et bien d'autres. Mais c'est pas de la tarte à sélectionner, cà c'est sûr !

Charles

Pour DSK, c'est peut-être plutôt sa proximité avec JP Huchon (qui a semble-t-il quelques ennuis judiciaires en ce moment).
Pour Laurent Fabius, aucune idée.
Je pense surtout que les militants hommes socialistes ont tous eu la réaction des éléphants "si certains attaquent Ségolène Royal ils me trouveront sur leur chemin". Mais est-ce qu'ils auraient agis ainsi si SR n'avait pas étéune femme? (j'essaye de faire miroir de sa célèbre question: "est-ce que vous me poseriez la question si j'étais un homme"). En gros elle a été élu par machisme inversé.

Gilbert Sorbier

Cher Laurent Bazin, Les électeurs français ont la mémoire courte et l'exigence d'honnêteté extensible. En Grande Bretagne la moindre faveur accordée à un proche par un ministre, conduit directement à sa démission. Nos moeurs politiques "latines" avaient été assainies par l'exemple venu du sommet (De-Gaulle/Mendès). Mais ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui, ou des escrocs notoires viennent montrer, sans vergogne, leur têtes de malfrats à la télévision. Sans atteindre les sommets de "comédia del arte" de la mafia politique Italienne, on a en France et tout particulièrement en Provence/Côte d'Azur, des compartements politiques digne de la camora.

Pascal L.

Tout à fait d'accord avec Charles et Gilbert ! Au-delà de notre penchant personnel à nous sentir plus proche de la Gauche ou de la Droite, il existe un fond commun que ni l'une ni l'autre ne représentent plus depuis longtemps, celui de la morale publique qui doit exclure les passe-droits, qui doit condamner les criminels et qui doit sanctionner aussi bien l'incompétence que les comportements moralement répréhensibles (sans verser forcément dans le nettoyage à haute pression pour autant). A ce niveau, je trouve l'affaire du "sang" particulièrement représentative de ce qui n'est PAS tolérable quand on s'intéresse un peu à l'avenir de son pays. Des limites ont été franchies qui n'auraient jamais du être tolérées par le peuple Français. Dans cette affaire comme dans d'autres. En cela, nous sommes peut-être responsables (et coupables) de tout ce gâchis (même s'il est plus facile à un journaliste de dénoncer, etc.). Reste à savoir ce que nous pouvons faire aujourd'hui. Aujourd'hui où la France est comme un être malade dont les deux jambes seraient gangrenées. Tout le monde sait ce qu'il convient de faire en pareil cas. Ca fait mal mais quand il faut, il faut. En attendant moi je ne vote ni pour Ségolène ni pour Nicolas. Je crois qu'il existe dans la société civile beaucoup de gens de bonne volonté et de grande qualité qui pourraient remettre notre pays sur les bons rails en quelques mois. Mais pour l'instant je ne trouve même plus les mots pour qualifier les hommes politiques actuels. Faut-il parler d'une bande de mauvais ? d'une organisation du mensonge ? d'un troupeau d'oisifs ? d'une ribambelle d'escrocs ? d'un club de fainéants dont la principale activité consiste à pérorer et à se marcher dessus ? ... Si j'en crois les résultats obtenus depuis 25 ans, ils sont tout çà à la fois.

paris hilton

http://www.safemeds.com/viagra/online.html
http://www.safemeds.com/viagra/generic.html
Il n'y a vraiment pas d'autre mot pour cela, mais génial! Tout simplement génial! Après avoir lu votre tutoriel, je veux aller dans mon atelier et tous les
Je vous remercie pour l'idée:)))

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sondage

  • Pour qui voteriez-vous
    si la Présidentielle se déroulait demain ?
    François BAYROU
    Olivier BESANCENOT
    Marie-Georges BUFFET
    Jacques CHIRAC
    Philippe DE VILLIERS
    Nicolas DUPONT AIGNAN
    Nicolas HULOT
    Jean-Marie LE PEN
    Ségolène ROYAL
    Nicolas SARKOZY
    Dominique VOYNET
    Autre candidat...



    Résultats des votes »

A propos

  • Parce que l'actualité ne s'arrête jamais, je vous propose de partager ici mes commentaires, de réagir aux infos glanées "off" et surtout de débattre ensemble, sans tabou.

    Langue de bois interdite, coups de gueules bienvenus...

L'auteur

  • A 40 ans, je co-anime depuis deux ans la matinale d'i>TELE aux cotés de Nathalie Iannetta.

    Avant de rejoindre le groupe CANAL+, je présentais le 18/20 d'Europe 1 et "Question d'actu" sur LCI. Ancien correspondant de TF1 à Washington et à Jerusalem, j'ai commencé ma carrière par le reportage.