« "Tous pourris" ? | Accueil | Province, Sarkozy s'y met... »

lundi 27 novembre 2006

Commentaires

Charles

En fait des agressions se produisent tous les jours mais là tout le monde ne se réveillerait-il pas parce que c'est en centre ville? Parce que quand ca a lieu en banlieue, les journalistes qui en parlent sont accusés de faire le jeu du discours sur l'insécurité. Dans d'autres pays, comme ceux que vous citez, des démissions auraient eu lieu. Il y avait selon L'Express un sérieux manque de forces de police.

Gilbert Sorbier

Cher Laurent Bazin,
Cette fois-ci, je suis à 100% avec vous dans ce que vous dîtes.
Sauf que cet état de chose découle aussi de trente années de "voilage de face" devant les problêmes.
Le language politiquement correct qui fait que les politiciens nous disent qu'on doit appeler les NOIRS de l'équipe de France des "BLEUS", comme si c'était honteux d'être noir. La langue de bois participe au refus de prendre les problêmes tels qu'ils sont, au lieu de les aborder en les imaginant tels qu'ils devraient être.
Et tant que la Presse aura peur des mots, rien n'évoluera.
A propos de "n'ayons pas peur des mots" ce serait bien que Samuel Etienne invite plus souvent des gens en position de parler librement.

Gilbert Sorbier

Cher Laurent Bazin,
Cette fois-ci, je suis à 100% avec vous dans ce que vous dîtes.
Sauf que cet état de chose découle aussi de trente années de "voilage de face" devant les problêmes.
Le language politiquement correct qui fait que les politiciens nous disent qu'on doit appeler les NOIRS de l'équipe de France des "BLEUS", comme si c'était honteux d'être noir. La langue de bois participe au refus de prendre les problêmes tels qu'ils sont, au lieu de les aborder en les imaginant tels qu'ils devraient être.
Et tant que la Presse aura peur des mots, rien n'évoluera.
A propos de "n'ayons pas peur des mots" ce serait bien que Samuel Etienne invite plus souvent des gens en position de parler librement.

AB

En effet, Gilbert Sorbier, tant que la presse aura peur des mots, rien n'évoluera.

Et tant que les média ne feront pas de vrais sujets, pour montrer la dangerosité de certains comportements, rien ne changera.

Ce sont aux journalistes, de faire des enquêtes, et pas aux simples citoyens. Ce sont les journalistes, qui passent à l'antenne, et pas le simple citoyen.

Nous leur saurions gré, par ailleurs, d'exercer réellement leur profession. Certains sont vraiment, ce qu'on appelle, des journalistes, d'autres se sont plus ou moins fonctionnarisés et c'est regrettable.

Certains journalistes osent. D'autres pas. C'est là pourtant le rôle de chacun d'entre eux, de parler, d'oser, d'enquêter, en plus d'informer.

Félicitations à Monsieur Bazin et à d'autres journalistes, d'oser.

Cordialement.
AB

côme

Deux sports remplissent les stades en France : le foot et le rugby. Sur les terrains de rugby du Top 14, première division, l'arbitre n'est jamais touché par un joueur, il est équipé d'un micro qui permet de suivre clairement ses échanges verbaux avec les joueurs, si ces derniers contestes avec trop de forces ils sont pénalisés et reculent de 10 mètres. Dans le foot les télévisions n'osent même plus mettre de micros sur l'homme en noir. Il suffit de suivre les matches et de lire sur les lèvres des joueurs pour constater à quel point le climat est hostile sur les terrains. Que fait la fédération : rien.
Suivant également les sports américains je constate que là-bas les arbitres sont tellement protégés que les joueurs risquent gros s'ils osent seulement lever la voix (fautes techniques en basket, suspensions, yards perdus en foot américain)...
Alors tout cela pour simplement dire qu'on a les suporters que l'on mérite. Le jour où la fédération française de football (et plus largement : la FIFA) décidera de retablir l'autorité sur les terrains, protègera les arbitres, utilisera la vidéo (comme dans la quasi totalité des sports), sanctionnera les entraineurs qui mettent en cause l'impartialité du corps arbitral, punira retroactivement les mauvais gestes de certains joueurs, dissoudra les associations de supporters (plus en quête de violence que de beau jeu), vendra des places à très bas prix pour les familles et les adultes accompagnant les enfants et organisera de vraie fouilles à l'entrée des stades alors ce jour là le football redeviendra un sport...

julien texier

Félicitation pour votre blog Laurent, en plus de me réveiller le matin, voilà que je vais pouvoir vous lire en journée. Plus sérieusement les blogs de journalistes répondent à une forte demande pour les passionés d'actus (Demandez a C Barbier, que vous évoquez dans votre post sur le holdup de royal, il en sait quelque chose).

Pour revenir au sujet:
la situation est en effet pour le moins inquiétante et surtout n'a plus rien à voir avec le sport. Pire la stratégie de victimisation si caractéristique de l'extreme (droite en l'occurence) est en marche, d'ailleurs si vous faites un tour des sites nationalisto-xenophobo-frontistes, l'évènement tient directement de la bavure policière et aucun mot sur l'antisémitisme et la xénophobie.
La solution a ces problèmes, au niveau des stades, ne semble pas simple... la dissolution des clubs de supporter ultras? oui bien évidemment mais qu'est ce qui va les empêcher de se rassembler ailleurs?
Et si le club pour une fois s'exprimait? Il l'a fait, il adresse ses regret pour le décès tragique de Julien mais n'évoque en aucun cas le contexte de l'évènement. Les décisions d'État ne serons que des mots si même le PSG cultive les ambiguités...

N'hésitez pas a saluer nathalie de ma part ;-) lol

Mad Max

La présentation de cette dramatique affaire est un exemple type du double standard des bien- pensants.
Si le flic était un blanc et la victime un arabe ou un noir, toutes les associations antiracistes auraient gueulé à la bavure policière et auraient organisé des manifs en hommage au mort.
Le journaliste citoyen engagé, conscient de sa mission civilisatrice, aurait interviewé d’autres citoyens prétendus neutres qui diront pourtant que le policier a fait usage de son arme d’une manière irresponsable.
Des questions fuseraient :
- le policier était-il réellement en danger de mort ?
- la riposte était-elle proportionnée à la menace ?
- les individus brandissaient-ils une arme à feu ?

Non, dans ce cas précis, procureur de la république, policier, chiens de garde de la pensée républicaine ont tous intérêt à défendre la thèse de la légitime défense.

Quand un flic blanc tire sur un arabe ou un noir, c’est un acte raciste et une bavure policière.
Par définition.
Quand un flic noir tire sur un blanc, c’est de la légitime défense.
Par convention.

Continuez dans cette voie. Le Pen se frotte les mains.

Pascal L.

Il y a maintenant bientôt vingt ans, il m'est arrivé de me trouver à plusieurs reprises Porte de Saint-Cloud un soir de match. La violence des supporters était déjà une constante et il n'était pas rare de voir des groupes d'énergumènes (déjà de plusieurs dizaines d'individus), moitié-débiles, moitié-pochtrons, s'en prendre à tous ceux qui avaient le malheur de se trouver sur la place à ce moment-là... sous le regard imperturbable des CRS. Dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres, aucune décision n'a été prise par personne. Aussi, je suis presque surpris qu'il ait fallu attendre aussi longtemps avant de ramasser un cadavre à la Porte de Saint-Cloud. Par ailleurs, je m'étonne un peu que personne ne parle de la violence sur les terrains (pas seulement à l'endroit de l'arbitre), une violence qui est verbale mais aussi physique et qui commence à prendre le dessus dès la seconde où les arbitres "ne sifflent plus" des fautes volontaires qui auraient autrefois valu à leur auteur d'être exclu du terrain (le pied en l'air par exemple). La dernière Coupe du Monde était une illustration assez éloquente du malaise du football mondial (et pas seulement français) en la matière. D'ailleurs, toujours depuis une vingtaine d'années, certaines équipes étrangères se sont spécialisées dans l'anti-jeu et dans les fausses blessures, mais aussi dans le tirage de maillot et le petit coup de coude discret dans le visage. Toujours sans aucune réaction d'aucune instance du football mondial, européen ou national. Pour en revenir au drame de la Porte de Saint-Cloud, qui n'est sans doute qu'une minuscule facette du problème, je dois dire qu'en tant que téléspectateur lambda je m'habitue à tout, mais quand même... Voir l'extrême-droite demander une minute de silence à la mémoire du mort, çà sent le crâne pointu ! Et pour le coup, il serait peut-être vraiment temps de sortir le Kärcher, en commençant par nettoyer la direction du PSG !

Solidairenssome

C'est votre chaine qu'a donné ct'info: le supporter Israëlien était pas Israëlien, c'était une petit français.
Un de ces communautariste (sioniste) qui à fait pour Israël c'que les petits français communautaristes (Algériens) de banlieue étaient venu faire pour l'Algérie en sifflant la Marseillaise au stade de France. Ce serait trop lamentable qu'un policier ait des ennuis pour avoir sauvé un bouffon raciste des pognes d'un troupeau de tarés.

côme

Je me demande si ça vaut vraiment le coup de donner autant de crédit intellectuel à ces gens. Parler de communautarisme c'est bien joli mais c'est aussi la petite porte par laquelle beaucoup cherchent à excuser à force de vouloir comprendre. Il n'y a pas grand chose à comprendre : une bande de crétins, se disant supporters du PSG, agresse un supporter de l'équipe adverse. La question n'est pas de savoir si c'est un noir, un blanc, une personne de confession juive, musulmane ou catholique... Ca donne beaucoup trop d'importance à des gens qui ne le mérite pas.

Gilbert Sorbier

Cher Laurent Bazin,
Je viens de lire l'Equipe, qui analyse les mesures prises à chaud par Sarkozy. On peut dire que cela concorde avec ce que vous écrivez et qu'ils ont pour le moins des doûtes quand à l'efficacité qui repose UNE FOIS DE PLUS sur une justice dont on sait qu'elle ne peut plus, depuis longtemps faire son travail, faute de moyens. On continue à charger le MULET qui a déja une tonne sur le dos, alors que la FRANCE entière sait qu'il ne peut porter que 500 kgs ! Il est temps que vous éclatiez de rire (vous les journalistes), dès lors qu'un politicien parlera de continuer de charger le MULET sans parler de création de postes de magistrats, de construction de prisons, de centres pour jeunes délinquants et autres mesures de substitution.

Pascal L.

C'est aussi toute la politique de prévention qui est à revoir, c'est le moins que l'on puisse dire face à des crimes et délits de plus en plus nombreux et de plus en plus violents (quand ils ne sont pas tout simplement inhumains), commis par des auteurs de plus en plus jeunes et de plus en plus nombreux. Mais cela ne fait que quinze ans que ça dure, et l'actualité vient de nous enseigner qu'il a fallu de 20 à 25 ans pour que soit seulement "considéré" le problème posé par les (pseudos) supporters du PSG !

côme

C'est fantastique... Avez-vous vu les images de la marche à la mémoire du supporter du PSG tué lors de ce match de Coupe d'Europe??

J'ai vu ça dans le journal de 20h de TF1. J'ai cru que j'allais pleurer!!! On voit des gens qui marchent et s'accroupissent devant l'endroit où cet homme a perdu la vie. Le journaliste commente en disant que les supporters ont su rendre, dans le calme, un hommage à la victime. Je me demande même s'il n'a pas parlé de dignité. La caméra balaie les lieux de son regard vide et naif... Et là on voit des supporters essayant de dissimuler leur visage, d'autres sont déjà bien cachés derrière leur écharpe et autre cagoule. J'ai cru que je regardais une déclaration d'un terroriste corse.
En suite interview du président d'une association de supporters... en gros il dit que ce n'est pas juste, que les gens se trompent, que des amalgames sont trop attivement faits... Là je me suis dit qu'effectivement les problèmes sont loin d'être reglés!!

Pascal L.

Côme a raison. Les problèmes sont loin d'être réglés.

Les trop nombreux crânes rasés présents lors de cet "hommage" ainsi que les fauteurs de troubles portant écharpe, bonnet et capuche et venus pour en découdre sont la preuve qu'il faut dissoudre les vraies associations de faux-supporters, déjà connues pour rassembler trop d'individus dont le seul objectif est, dans le meilleur des cas, de boxer les autres (de préférence étrangers mais ce n'est pas obligatoire).

En autorisant ce type de manifestations, l'Etat se comporte plus ou moins comme le Gouvernement fédéral américain vis-à-vis du "Klan" dans les années 50-60.

D'ailleurs le parallèle avec le Klan ne s'arrête pas là : les associations de supporters mises en cause sont de toute évidence peu désireuses et surtout incapables de gérer leurs troupes (ou plutôt leurs "groupes"), ce qui tendrait à renforcer un constat selon lequel, dans leur structure comme dans leur mode de fonctionnement, les associations de supporters qu'il n'est pas nécessaire de nommer ici ne diffèrent en rien du Ku Klux Klan ou de la Fraternité Aryenne tel qu'ils fonctionnent en 2006, avec des "Cadres" plus ou moins déjantés ou modérés mais foncièrement racistes, avec des théoriciens fanatiques qui dorment avec un .45 sous leur oreiller et qui prônent l'élimination de l'"ennemi", avec des exécuteurs de basses oeuvres décérébrés et ultra-violents qui sont déjà connus et tout un cortège de moutons de Panurge qui ne font que regarder des événements qui n'ont rien de choquant pour eux.

L'Etat a commencé par faire le gros dos mais a vite choisi de jouer la carte de l'apaisement, entâmant un exercice d'équilibre un peu risqué à mon avis (sans doute dans le cadre d'une stratégie d'ensemble mûrement réfléchie qui permet aussi de "mieux suivre" les groupes les plus violents ainsi que leurs membres).

Sur le papier ça peut marcher. Mais le nouveau problème posé par cette inaction complice "dans un contexte où on commence parallèlement à réprimer", c'est un possible éclatement de ces groupes (interdits de stade notamment), avec à la clé l'apparition de cellules encore plus dangereuses et plus difficiles à identifier : en autorisant cette manifestation, globalement on a fait plus qu'encourager le passage à une nouvelle étape (un vrai lynchage en petit comité ? un deuxième supporter tué ? etc.).

Donc félicitations à tous ceux qui ont permis à un tel événement de se produire : ils devront assumer la responsabilité de leurs décisions, dont le moins que je puisse dire est que je ne les comprends pas toujours.

côme

Ce soir le PSG joue... 2.000 policiers au Parc, le quartier est bloqué et une facture de combien...?
J'adore le sport mais là ce n'est plus du sport... Ils n'avait qu'à faire un match à huis clos ça aurait économisé de l'argent, mis les choses au clair et évité que tous ces malades sous cultivés qui se disent supporters puissent croire que les instances sont prêtes à négocier parce que dans ce cas précis il n'y a rien à négocier.

Pascal L.

Bien dit Côme ! Malheureusement j'ai bien peur qu'il n'y ait plus que nous deux pour lire un aussi "vieux" sujet !
:)

côme

bha oui... seul sur ce sujet... bon en même temps il y a moyen même à deux d'échanger des choses!

Par exemple j'ai trouvé assez curieux que toutes les personnes dirigeantes dans cette affaire condamnent aussi facilement et unanimement mais ne fassent rien de sérieux, de fort, de bruyant, d'effrayant pour tous les crétins avec lesquels parler ne sert à rien...

C'est tellement honteux de voir des barrières autour des terrains. Franchement personne n'en a parlé lors de cette histoire mais c'est dingue de se dire que les problèmes dans les stades sont tellement assimilés que tout le monde oublie cette scandaleuse représentation de la connerie humaine.

Même si je ne suis aps d'accord avec la politique de prix incroyablement élevés pratiquée aux USA n'empêche qu'ils n'ont pas de problèmes...

Et puis bon bha il n'y a pas grand chose à rajouter, je reste persuader que ce qui se passe sur dans les gradins c'est excatement le reflet de ce qui se passe sur le terrain...


côme

tiens et ils vont remettre ça samedi... pfffff...

Pascal L.

Je suis d'accord, les spectateurs reproduisent en partie ce qu'ils voient sur le terrain. A ce sujet les Français sont d'une mauvaise foi incroyable. Tout le monde a trouvé scandaleux que Laurent Blanc soit dispensé du dernier match de la Coupe du Monde 98, car Laurent Blanc avait juste... volontairement marché sur la tête d'un joueur qui était au sol avec l'un de ses chaussures à crampons (sacré Laurent ! Pour ce qui me concerne il aurait du être exclu de la cérémonie finale.).

A chaque fois que je regarde un match opposant des équipes françaises, je vois le même type de comportements et franchement, si j'avais des gamins, je pense que je ne les emmènerais dans un stade de foot, ou alors vide. Autant leur acheter directement une console de jeu avec un shoot'em up où il faut faire exploser la tête du méchant en lui enfonçant une grenade dans la bouche avec le pied ! Ce n'est plus du football c'est du rollerball.

Je regrette un peu que l'on n'ait pas parlé davantage de la violence sur les terrains dans ce sujet. Comme souvent chez nous, confrontés à leurs "vraies" responsabilités, les "vrais" responsables ne se demandent même pas qui devrait mettre un terme aux actes de violence qui se multiplient sur les pelouses.

Pourtant il y a déjà vingt ans en Allemagne, on pouvait voir des policiers anti-émeutes au bord des terrains, et même des camions anti-émeutes équipés de lance à eau. Quand il y avait vraiment trop d'agitation dans une tribune c'était réglé en moins d'une minute. Et cela ne choquait pas du tout les vrais passionnés de foot ni les parents qui allaient au stade avec leurs enfants, ils venaient pour regarder le match et pas ce qu'il se passait au bord du terrain.

Chez nous vingt ans après, vingt ans trop tard comme d'habitude, on ne veut toujours pas se mouiller ni mouiller les autres.

Conclusion, on est loin d'être débarrassé du problème. Là aussi on manque de vrais Patrons !

:(

côme

N'empêche que c'est vraiment triste de voir tous ces crétins croire à l'importance qu'ils se donnent. Les clubs sont clairement responsables, ils n'avaient pas à donner autant d'importance à ces associations de supporters c'est du grand n'importe quoi. Chacun doit rester à sa place.

Non mais il suffit découter les supporters au micro... C'est hallucinant les gars pensent sincèrement que le club leur doit quelque chose... Comme si on allait demander à je ne sais quel chanteur de composer plus comme ceci ou plus comme cela parce qu'on en est fan.

C'est affligeant... Mais il y a pire que ça... Et cela me fait penser en tous points au problème du dopage dans le cyclisme (ou ailleurs... d'ailleurs!). Ce qu'il y a de pire c'est de laisser faire alors qu'on a toutes les preuves pour mettre un terme à tout ça. Je reste sur le foot (parce que le cyclisme n'est pas le sujet tout d'même :)).

Le Parc est équipé de caméras depuis trrrèèès longtemps ils ont les viédos de tous les matchs, ils savent d'où les problèmes partent. Ils savent aussi que les stewarts sont des gars du coin et qu'ils connaissent les gens des associations de supporters, ils savent que des gens rentrent sans billet, ils savent tout ça depuis très longtemps mais ils nient tout en bloc.

Tout le monde sait que le foot est pourri, il suffit de voir à qui ils filent le ballon d'or, Cannavaro, un gars qui s'est dopé (vidéo à l'appui) qui supporte Moggi, instigateur des matchs truqués de la Juve. Il suffit de voir que des arbitres continuent d'être achetés et que Blatter refuse toujours la vidéo alors que dans tous les autres sports modernes se jouant sur des superficies équivalentes ce système est en application. Il suffit de regarder des matchs et de voir tous ces mecs tricher en permanence sans qu'ils ne risquent rien car étrangement il n'y a pas de punition rétroactive sur étude des vidéos de matchs.

Tous les gens qui sont allés voir un match le savent : sur les terrains l'ambiance est dégueulasse. L'arbitre est insulté en permanence. S'il devait appliquer les règles à la lettre il n'y aurait pas un seul match qui irait à son terme de la L1 jusqu'à la 4ème division amateur du fin fond du Limousin.

Alors comment s'étonner que des gens en mal de talent, en mal de culture, en mal d'estime de soi se transforme en gros con monomaniaque. On rajoute à ça l'esprit de groupe... euh de meute, je veux dire et voilà...

Parce qu'on parle de tout ça quand il y a un vrai gros problème mais des mecs qui se font tabasser il y en a à chaque match. Mais bon ce n'est pas grave... C'est ce que les médias appellent "des incidents sans gravités"... C'est sûr ce n'est pas grave de se faire casser la gueule ou péter un bras... La violence ordinaire quoi.. Rien de bien méchant, des petits dérapages qui ne méritent pas qu'on s'y attarde.

Les solutions sont pourtant très simples à mettre en place... C'est ça je crois qui me tue le plus... C'est qu'en 2 saisons on peut se retrouver avec des terrains de foot sans barrières de sécurité, sans violence, sans danger... Les paramètres sont limités donc forcément que tout peut se régler très vite...

M. Lamour n'hésitez pas à m'envoyer un mail, vous qui ne lirez jamais ces lignes. Votre petit problème de stade je vous le règle en 24 mois...


Vous avez remarquez Pascal... J'achève mon post comme vous parfois... C'est parce que nous sommes les deux seuls restant sur ce vieux thread qui commence à sentir la poussière. Vous déteignez sur moi... Vite je sors de la cave ;)

Pascal L.

Ouais, Monsieur Lamour, pour une fois faîtes preuve d'intelligence et donnez à Côme les moyens de vous montrer "comment on fait" ! C'est quand même fou d'être obligé de tout vous apprendre à vous autres politiques, mais bon, si Côme et moi on ne s'y met pas la France ne sera jamais sortie du chaos alors...

Pouah, z'avez raison Côme, çà pue la poussière ici, je sens même de petits relens de moisi ! Et si on arrêtait de parler de ballon ?

:)

côme

Bha non moi je vais rester là tout seul, je vais faire le ménage avec la musique à fond et puis continuer à parler sport parce que je doute que M. Bazin replace une chronique "sportive" sur son blog!

Pascal L.

Bon ben c'est vous qui voyez, je vais quand même en parler dans le dernier sujet pour voir si de bonnes âmes veulent venir ? :)

laurent bazin

Allez savoir côme...

côme

Ok, bha j'y vais alors...
:)

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Sondage

  • Pour qui voteriez-vous
    si la Présidentielle se déroulait demain ?
    François BAYROU
    Olivier BESANCENOT
    Marie-Georges BUFFET
    Jacques CHIRAC
    Philippe DE VILLIERS
    Nicolas DUPONT AIGNAN
    Nicolas HULOT
    Jean-Marie LE PEN
    Ségolène ROYAL
    Nicolas SARKOZY
    Dominique VOYNET
    Autre candidat...



    Résultats des votes »

A propos

  • Parce que l'actualité ne s'arrête jamais, je vous propose de partager ici mes commentaires, de réagir aux infos glanées "off" et surtout de débattre ensemble, sans tabou.

    Langue de bois interdite, coups de gueules bienvenus...

L'auteur

  • A 40 ans, je co-anime depuis deux ans la matinale d'i>TELE aux cotés de Nathalie Iannetta.

    Avant de rejoindre le groupe CANAL+, je présentais le 18/20 d'Europe 1 et "Question d'actu" sur LCI. Ancien correspondant de TF1 à Washington et à Jerusalem, j'ai commencé ma carrière par le reportage.